Vitteaux « by night », championne du Lonely Planet

© Office de Tourisme de Vitteaux/A Gautherin

© Office de Tourisme de Vitteaux/A Gautherin

Le « Parcours d’ombres » installé à Vitteaux permet à la bourgade de Haute Côte-d’Or de se classer troisième des villes françaises à visiter de nuit selon le guide Lonely Planet. Vitteaux talonne Lyon et Bordeaux. Pas mal !

Sorcières, anges, bestiaire digne des grimoires médiévaux… ce sont ces figures qui ont inspiré le plasticien Christian Boltanski lorsqu’il a répondu à la commande de la commune de Vitteaux dans le cadre de l’action Nouveaux Commanditaires initiée par la Fondation de France, avec la médiation du Consortium, le Centre d’art contemporain à Dijon. Depuis 2004, ces silhouettes se matérialisaient, dès la nuit tombée, à la lueur de lampes anciennes au détour d’une ruelle, dans une chapelle désaffectée… En 2010 la commune de Vitteaux a décidé d’étendre le parcours, preuve que cette oeuvre contemporaine fait aujourd’hui partie du patrimoine imaginaire de ses habitants. 21 figurines sont ainsi visibles dès la tombée de la nuit, ruelle Ferrand, rue Portelle, rue Hubert Languet et pont de l’œuf.

Cette promenade originale, à la fois inquiétante et étrange comme un conte de fées a séduit les rédacteurs du guide Lonely Planet qui placent Vitteaux en troisième place des villes françaises à visiter de nuit, juste derrière Lyon et son ultra-célèbre Fête des Lumières ou Bordeaux et son plan lumière. « À la nuit tombée, peut-on lire sur le site de Lonely Planet, que le « parcours d’ombres » de Christian Boltanski offre aux habitants et aux visiteurs de Vitteaux une déambulation à la découverte d’étranges et fantomatiques créatures accrochées aux maisons. Sorcières, anges, animaux de toutes sortes habitent les ruelles et les vieux bâtiments de cette belle commune bourguignonne qui a su conserver son architecture médiévale et Renaissance… »

La culture contemporaine comme vecteur touristique dans les territoires ruraux marque ainsi des points… de quoi donner des idées à d’autres communes ?

Laisser un commentaire