La salle de spectacles de Talant capitalise sur une belle offre pour 2021, avec notamment Yannick Noah en tête d’affiche. La fin d’année comporte aussi quelques promesses. Qu’on se rassure, L’Écrin a donc de la ressource à tous les niveaux.

La salle de spectacles talantaise recevra notamment Yannick Noah le 25 février. © Grégory Girard / Sensation Web

Inaugurée le 15 mars 2019, L’Écrin a trouvé son rythme de croisière. La salle de spectacles a enregistré 22 000 visiteurs pour sa première année, ce qui n’est pas rien. Secouée pour les raisons que l’on connait, empêchée d’accomplir sa mission réceptive, elle ne baisse pas pour autant pavillon. La fin d’année 2020 est riche (Pierre Palmade, excellente pièce « Manger« , ciné-débat dans le cadre du festival local Alt360…) et celle qui se profile a toutes les raisons d’être une réussite.

2021 sera d’abord placé sous le signe de la musique, avec Yannick Noah (25 février) en tête d’affiche, sans oublier de beaux noms du jazz comme Rebecca Kilgore (27 janvier) ou Scott Hamilton (29 avril). L’Ecrin garde une place de choix pour le théâtre, Adieu monsieur Haffmann (20 février) ou La fille bien gardée (21 avril) étant sans aucun doute des pièces à conserver soigneusement au fond de son cœur. Puis viennent, dans un autre registre, un peu de cirque (Speakeasy (19 mars), de danse (Les Chatouilles, 23 janvier) et d’humour (Les Coquettes, 4 juin) pour compléter une proposition qui ne manque ni de charme ni de variété. Ainsi soit L’Ecrin 2020/2021.

> La programmation complète de L’Ecrin ici

Laisser un commentaire