7 juillet, jour de gloire du beffroi de Nuits-Saint-Georges

Le Tour de France ! L’attraction du 7 juillet donne soudainement une autre dimension à Nuits-Saint-Georges et ses pierres. Épicentre tout désigné, tel un phare guidant ceux qui voguent, son beffroi si symbolique devient le point de repère de ces vénérables sportifs. Dans son numéro 54, Bourgogne Magazine explore la belle nuitonne de la cave aux étoiles. En kiosque !

Le beffroi du XVIIème siècle au lever de la lune ©J.B Feldmann

Le « mastodonte » arrive, et avec lui quelque 35 000 spectateurs pour l’arrivée tant attendue. Ce joli monde serait mal inspiré de garder les yeux rivés sur le bitume. Mieux vaut (re)découvrir la cité dans tous les sens et à tous les étages : Nuits sous terre, Nuits sous mer, Nuits sous les cieux… la cité vigneronne cultive cette incroyable capacité à tisser des liens avec l’extraordinaire et la légende, s’associant aussi bien au destin du vin qu’à ceux de la guerre sous-marine et des astres. Alors que les coureurs de la Grande Boucle y font étape vendredi, Bourgogne Magazine a choisi d’en faire le tour. À aller quérir au sprint !

 #54 • EN KIOSQUE • 8,90€ 

Consultez le sommaire sur www.bourgognemagazine.com

Couverture Côte-d’Or

Couverture nationale

Rappel : Le Conseil Départemental fait le point sur la circulation le jour du Tour

Laisser un commentaire