Bourgogne Magazine fait la matinale de France 3

Complètement reformatée sous la conduite du présentateur Pascal Gervaize et de la responsable éditoriale Muriel Bessard, la « matinale » de France 3 Bourgogne-Franche-Comté joue la carte du direct et de la proximité. Bourgogne Magazine y a été convié. À voir ce mercredi à 9h50.

9h50 le matin, animé par Pascal Gervaize © France 3 BFC

Dans le jargon médiatique audiovisuel, une « matinale » est la compagne bienveillante d’une journée qui commence, le lien entre le téléspectateur et la chaîne qu’elle représente. C’est dans cette optique que France 3 Bourgogne-Franche-Comté, à l’image de ses sœurs des autres régions françaises, s’est engagée dans un reformatage total de cet espace stratégique pour la chaîne.

9h50 le matin en Bourgogne-Franche-Comté dit tout dans son nom. L’émission commence en effet… à 9h50. Elle mise sur l’info pratique « qui simplifie le quotidien » et prétend aider chacun « à démarrer la journée de façon positive ». Pour réussir ce pari, elle s’est armée d’un duo complémentaire : Muriel Bessard dans son rôle de responsable éditoriale et le présentateur Pascal Gervaize qui, après avoir des années durant accompagné les auditeurs de France Bleu Bourgogne, fait sa rentrée sur le petit écran. Parmi les autres invités de cette émission qui sera diffusée ce mercredi 6 septembre, l’éditeur de Bourgogne Magazine. Soit l’auteur de ces lignes.

Un goût de reviens-y

Vie pratique, cuisine et vins, jardin, emploi, solidarité, bien-être et société : la valse des sujets proposés laisse place au duplex et à un direct sur le terrain, assuré, en la circonstance, par François-Marie Lapchine. Entre infos, interview des invités sur les plateaux dijonnais et bisontins, bulletin météo et passage de l’antenne au reporter dans le Jura, Pascal Gervaize finit par nous donner la parole. Au menu de la conversation, trois sujets qui sont le reflet de la richesse du contenu de Bourgogne Magazine : les écrits des grands écrivains liés à la Bourgogne, l’étonnante mutation artistique de la carrière de Villars-Fontaine et un aperçu de ce que cochon et vin peuvent se dire lorsqu’on les installe à une même table.

L’exercice télé ne supporte pas les longueurs, il faut donc aller vite et se montrer concis. Juste de quoi faire saliver le téléspectateur que l’on espère voir devenir lecteur… Mais il a un goût de « reviens-y » ! Alors, on ne s’en privera pas !

Dominique Bruillot, éditeur de Bourgogne Magazine ici en pleine séance beauté, était l’invité de Pascal Gervaize.


9h50 le matin en Bourgogne-Franche-Comté
Lundi, mardi, mercredi, jeudi et vendredi de 9h50 à 10h30

Laisser un commentaire