Charlie et ses drôles de mamans winneuses

Bourgogne Magazine, Dijon-Beaune Mag et dijonbeaune.fr sont radicalement Charlie aujourd’hui. Explication à la marge du dessin de notre collaboratrice Aurélie, animatrice du site des « mamans winneuses » et directement touchée par la sale affaire.

Illustration Aurélie Magnan

Illustration Aurélie Magnan

Par Dominique Bruillot

Hier, un coup mesquin a sonné la France, sournoisement, connement, bestialement. L’art de vivre n’avait pas vraiment sa place dans une telle dégueulasserie et dijonbeaune.fr est resté en berne. Aujourd’hui nous sommes tous des Charlie, radicalement Charlie. Aujourd’hui est la première étape d’un retour en forme. Elle commence par le deuil.

Jeudi midi, avec quelques entreprises voisines, notre rédaction a ainsi observé sa minute de silence. Par respect. Parce qu’il faut marquer les esprits. Mais nos journalistes ne fermeront pas longtemps leur clairon, le politiquement correct est l’affaire des faibles.

Dans la foulée du recueillement, un verre de l’amitié a été levé à la santé mentale de notre pays, à sa capacité à faire régner l’ordre tout en laissant un vrai espace à la liberté d’expression, ces deux valeurs que l’on a tenté de tuer par balles un jour de vœux.

Caricaturant une conférence de presse dans les locaux de Charlie Hebdo, au moment de faire le choix d’une prochaine couverture, le dessinateur Alex, du Courrier Picard, a mis ces mots dans la bouche de Cabu: «Liquidation un premier jour de soldes, ça aurait de la gueule comme titre!»

Les trous de balles lâches et encagoulés ont donc déjà perdu la bataille. Ils n’empêcheront jamais les esprits vifs et éclairés de s’élever bien plus haut que la portée de leurs kalachnikovs de pacotille.

Enfants winneurs

Finalement, ils ont bien fait ces débiles. lls ont bien fait d’énerver tout le monde au point que le pays se rassemble, toutes religions confondues. Car, ne nous y trompons pas, c’est l’unité qui va gagner cette guerre contre l’obscurantisme, c’est la bienveillance qui va protéger notre façon d’être, notre art de vivre, celui que nos supports (dijonbeaune.fr, Bourgogne Magazine, Dijon-Beaune Mag) défendent comme une carte d’identité du pays des plaisirs et des libertés.

Cette grosse pagaille nous atteint tous. Dans notre équipe, nous avons ainsi la chance d’avoir une « maman winneuse ». Aurélie anime, avec deux copines pas tristes, un site de découvertes pour les mamans qui veulent ouvrir les yeux de leurs enfants sur le monde que ces derniers méritent. Aurélie est elle-même graphiste. Elle a du talent, sinon que ferait-elle chez nous, on vous le demande?

Elle a un petit qui s’appelle Charlie, drôle de hasard. Elle a une copine de collège qui se nomme Coco et travaille à Charlie Hebdo. C’est cette dernière qui s’est retrouvée la première dans le scénario terrible de l’affaire qui nous bouleverse tous.
La maman winneuse a donc imaginé un dessin qui se passe de commentaires.

D’un trait le message fait face aux crétins fanatiques pour leur crier: «Nos mômes sont des winneurs, ils ont de la ressource, ils vont vous tailler des costumes sur mesure comme ils taillent déjà les crayons de leurs mamans.»

Et maintenant, mdr ça s’écrit en toutes lettres: «morts de rire» s’il vous plaît.

http://www.lesmamanswinneuses.com

NB: Coco, illustratrice, donnera sa seule interview sur Arte vers la fin de l’émission 28 Minutes, ce vendredi 9 janvier à 20h05.

One thought on “Charlie et ses drôles de mamans winneuses

  1. Ielatane
    09/01/2015 à 15:30

    Bravo Dom ! Tes mots sont une arme construction massive !
    bizz

Laisser un commentaire