Châteauneuf, brillamment interprété

Assez bluffant, le centre d’interprétation installé dans le Logis des hôtes donne une lecture nouvelle et très attractive des huit siècles d’histoire du château de Châteauneuf-en-Auxois. Sans renier son passé, le bon vieux château médiéval fait son entrée dans le troisième millénaire, avec les moyens qui vont avec.

Châteauneuf - ©Claire Jachymiak

Châteauneuf – ©Claire Jachymiak

Les travaux de restauration ont la vertu insoupçonnée de provoquer une remontée dans le temps. Un fait vérifié avec les fouilles archéologiques du Logis des hôtes du château de Châteauneuf-en-Auxois, qui ont permis de mettre au jour des éléments de construction antérieurs, certains datant du début du XVème siècle, comme cet « escalier hors-œuvre conservé et enveloppé par la façade en pierre de taille de Philippe Pot. »

Le gouverneur de la Bourgogne était en effet un propriétaire peu présent mais attentionné. Comme il l’a fait pour La Rochepot, de nombreuses améliorations ont été entreprises sous sa gouverne. Repris en 2008 par la Région, soit plus de cinq siècles plus tard, Châteauneuf a de nouveau nécessité des travaux de rénovation importants, mais pas à n’importe quel prix. « Seules les pierres trop abîmées ont été changées à l’identique et les vestiges d’enduits anciens encore présents sur les murs intérieurs ont été consolidés et conservés en l’état », rapporte le maître d’œuvre institutionnel, pas peu fier d’avoir réactivé la blancheur « étincelante » originelle des murs, qui est l’une des caractéristiques de ce magnifique monument surplombant l’Auxois.

Château interactif

Châteauneuf - ©Claire Jachymiak

Châteauneuf – ©Claire Jachymiak

Il était donc temps, au vu de tous ces remaniements et de la complexité qui en découle, d’offrir au grand public une lecture ludique de 800 années d’une histoire aussi intense. C’est à l’agence Guliver® et l’un de ses responsables Bruno Tainturier, dont on a pu apprécier le travail au musée Courbet à Ornans, qu’a été confiée la délicate mission d’installer un centre d’interprétation dans les deux pièces du rez-de-chaussée du Logis des hôtes. Avec un défi à la clé: éduquer les visiteurs à l’architecture du site et à son histoire, tout en laissant libre la vue sur la cour et sur les extérieurs.

Le résultat est assez bluffant. La scénographie se déploie avec habileté sur les deux pièces. Celle de gauche, la plus petite, s’anime d’un écorché architectural spectaculaire qui, « du sol au toit, dévoile à la fois les modes de construction du Moyen-Âge et les différentes utilisations du logis. » Technologie du XXIème siècle oblige, c’est un pinceau lumineux qui pointe la moindre moulure de cheminée pour décrypter les mystères de la vénérable bâtisse.

Dans l’autre pièce s’impose une grande table sur laquelle Châteauneuf décline son histoire en trois grands panneaux. Une maquette sert alors de support à une projection qui passe en revue les contextes qui ont décidé des changements pour le château. Deux écrans tactiles et interactifs complètent l’information à la demande du visiteur qui, s’il le souhaite, peut aussi prendre part à une visite virtuelle riche de détails insolites.

Châteauneuf - ©Claire Jachymiak

Châteauneuf – ©Claire Jachymiak

Châteauneuf avait déjà un statut de star du patrimoine bourguignon. Avec ce centre d’interprétation, le vieux château s’offre un voyage dans le troisième millénaire, nous avec.

Ouvert tous les jours sauf le lundi, de 9h30 à 12h30 et de 14h à 18h45.

Laisser un commentaire