Deux gîtes cubiques, 458 clients heureux et 1290 bouteilles bues

À 40km au nord de Dijon, dans le village de Frénois, une expérience « la tête dans les arbres et les pieds dans l’eau » attend les curieux. Frédéric Dansert est le propriétaire de deux gîtes écologiques en forme de cube, tranquillement posés dans 6000 m² de verdure. Le mélange design et nature font de ces habitations un incontournable dans la région.

img_0089

Par Eva-Marie Debas
En partenariat avec Gîtes de France
Photos : D.R.

Nous avons tous déjà rêvé de contempler les étoiles et la nature depuis le confort de notre lit. Frédéric Dansert s’est donné les moyens de réaliser ce désir, avec ses deux gîtes mêlant habilement confort, design et nature. Des cocons écologiques et insolites, qui n’appellent pas à la demi-mesure : « On adore ou on déteste », prévient le propriétaire. En tout cas, il semblerait que  les deux gîtes soient plus appréciés que détestés. Ils ont même été sélectionnés par le guide du routard 2017…

Cubiques et romantiques

Car le lieu a de quoi plaire. « 458 clients heureux, 1290 bouteilles bues, 1290 couchers de soleil et 60 clients adeptes » annonce fièrement le site. Au bord de la rivière de l’Ignon, deux gîtes cubiques se fondent dans la végétation. Frédéric a ouvert le premier en 2012, sous le nom original de « Le Cube ». Pouvant accueillir jusqu’à quatre personnes, il dispose de tout le confort nécessaire. Le gîte met également à disposition de grandes baies vitrées « pour observer la nature sans être vu ». Ses plus : une ossature entièrement écologique, faite de bois ; un jacuzzi au bord de la rivière, idéal pour prendre un bain chaud à l’extérieur. « La Cabane », son petit frère, est tout aussi écologique. Il offre un espace plus confiné, idéal pour les lunes de miel. Le tout décoré de manière épurée et moderne, avec des tableaux contemporains qu’il est possible d’acheter. Ce 20 m² est aussi doté de belles baies vitrées, garantissant une vue surprenante. « La nuit, c’est un véritable spectacle sons et lumières qui s’offre aux hôtes, avec ces éclairages magnifiques sur la rivière et sa source », s’émerveille le propriétaire.

img_0943

De la Croisette à Frénois

Après avoir tenu un restaurant à Cannes pendant près de trente ans, Frédéric a décidé de revenir à ses racines : « Restaurateur est un métier très ingrat, même quand on y met tout son cœur. J’ai alors pensé à ce merveilleux domaine familial que j’ai la chance de détenir. Pourquoi ne pas ouvrir au monde ce petit coin de paradis ? » Ses longues années de restauration sur la Croisette l’ont amené à changer de d’avenir. Frédéric s’installe alors dans le moulin familial, à Frénois, et décide de construire un gîte de l’autre côté de la rive, sur son terrain… de 6000 m² !

Gérer ces deux jolis cubes est aujourd’hui l’occupation principale du propriétaire. Frédéric est aux petits soins : « C’est un travail qui me prend beaucoup de temps mais j’adore recevoir le monde entier, en étant perdu à la campagne ! » En tout cas, s’il y a le moindre problème, il n’y a qu’à traverser la rivière.  « (Son) plus grand bonheur est de voir le sourire et l’étonnement sur le visage des hôtes.»

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Contacter le propriétaire : 

 Frédéric Dansert
Le Gîte du Pont de la Roche

06.23.02.39.81

Séjourner au Cube ou dans la Cabane.

Laisser un commentaire