Stéphane Bossavit arrivera de Lille le 1er septembre. D’une métropole à une autre, le patron opérationnel de la nouvelle agence d’attractivité dijonnaise revendique un important vécu au sein des chambres de commerce et d’industrie.

L’agence de développement était inaugurée, le 12 mai dernier, à la Cité de la gastronomie et du vin. © Ville de Dijon

« Je l’ai recruté, mais je ne peux pas vous donner son nom. Je peux juste vous dire que c’est quelqu’un qui vient d’une très belle métropole et qui est porté sur l’international. » Interrogé le 12 mai dernier, lors du lancement officiel de l’agence métropolitaine qu’il préside, Jean-Philippe Girard avait ménagé le suspense. L’identité du directeur de Dijon Bourgogne Invest est désormais connue, confirmant une information du Journal des Entreprises : Stéphane Bossavit prendra son poste le 1er septembre. Il était, depuis 2019, le directeur « attractivité, action internationale et innovation » de la Métropole Européenne de Lille (MEL).

Stéphane Bossavit, 57 ans, a pour lui une longue expérience à la direction générale de chambres de commerce et d’industrie. D’abord à l’étranger (Portugal, Suisse et Angleterre) puis à la CCI International Nord de France (2007-2014), et dernièrement comme adjoint à la CCI Hauts-de-France (2015-2019). Il connait donc bien les enjeux de l’attractivité européenne.

À Dijon Bourgogne Invest, que tout le monde surnomme déjà DBI, Stéphane Bossavit intégrera un bureau exécutif constitué d’une quinzaine d’entrepreneurs. Il aura la responsabilité d’animer une nouvelle arme économique qui se veut hautement fédératrice. « Dijon a tout d’une grande, tout pour réussir, innover, attirer talents comme investisseurs et accélérer sa transition vers une économie durable dans un territoire à haute qualité de vie« , estime l’intéressé dans un message.


Lire aussi > Décideurs #1 : Jean-Philippe Girard, président de Dijon Bourgogne Invest

Laisser un commentaire