L’une est une institution bourguignonne de la porcelaine. L’autre un grand spécialiste de la fenêtre dijonnais, toujours à la recherche de projets originaux pour sa nouvelle boutique du quartier des halles. À compter du 23 février, voici une raison supplémentaire de s’y rendre.

Gamme d’assiettes « Kintsugi » réalisée par la Manufacture de Longchamp ©

Fin du XVIIe siècle, Val de Saône côte-d’orien. La Manufacture de Longchamp est une institution qui, au faîte de sa forme, emploie plus de 200 personnes et sort de ses usines 4 millions de pièces de vaisselle chaque année. De la belle ouvrage reconnue partout. Tout au bout de son existence, en 2009, une liquidation fera voler en éclats ce fleuron de l’industrie française. Plus tard, Philippe Orliac et d’autres passionnés céramistes d’art tenteront de la faire revivre, avec plus ou moins de succès. Philippe, entrepreneur né dans la céramique, retentera à raison l’aventure en solo, en 2016, via sa société Design Urban Céramique (DUC).

Il exploite alors la porteuse marque Manufacture de Longchamp, l’ouvre à d’autres créateurs de talent, et la destine au passionnant (car complexe) marché des arts de la table. L’atelier de création, toujours dans la commune de Longchamp, s’accompagne à l’époque d’une boutique éphémère à Dijon. Sont vendus assiettes, porte-couteaux, photophores et autres productions de porcelaine haut de gamme, très appréciés des foyers côte-d’orien et des chefs, à l’instar de Tomofumi Uchimura (Restaurant Origine).

Philippe Orliac a réactivé la Manufacture de Lonchamp pour en proposer un catalogue complet en 2018. © Jonas Jacquel

Donner du beau à voir

« Nous connaissons l’importance de la Manufacture dans le patrimoine régional et avons été charmés par les propositions de Philippe Orliac », témoigne Emilie Moreau, la responsable marketing de Pacotte & Mignotte. Le spécialiste des fenêtres et ouvertures va, dès le 23 février, installer des collections de porcelaine de Longchamp dans sa petite boutique située au 4 rue Quentin. Pour le plaisir des yeux, avec achat possible.

Pacotte & Mignotte a fait de son nouvel emplacement du quartier des halles une boutique-showroom vivante, en interaction avec le cœur de ville. L’entreprise capitalise sur cet emplacement avantageux pour se rapprocher des gens, délivrer des conseils sur-mesure, inviter des architectes à échanger, élargir ses propositions en rapport avec l’habitat…

Au final, ce rapprochement est plus naturel qu’il n’en a l’air. « Ce qui nous rassemble, c’est la promotion de nos savoir-faire. Les deux entreprises prouvent qu’histoire et avenir font bon ménage ; la proposition est de nature à chasser un peu la morosité ambiante, créer du passage et des échanges, donner du beau à voir », glisse Emilie, toujours soucieuse de « cultiver cet attachement commun au patrimoine local, à l’artisanat, à la capacité d’innover… » Que tout cela est fragile et précieux.

La boutique-showroom Pacotte & Mignotte du quartier des halles accueillera dès le 23 février plusieurs réalisations de la Manufacture. © Christophe Fouquin


Pacotte & Mignotte Cœur de Ville
4 Rue Quentin à Dijon – Fermé dimanche et lundi.

03 45 21 54 03 – pacotte-mignotte.fr

Laisser un commentaire