Du poison et des sorcières chez Bussy-Rabutin

A l’invitation du Centre des Monuments Nationaux, la visite du château de Bussy-Rabutin sera gratuite le dimanche 2 novembre. Elle propose une rencontre aussi inquiétante que passionnante avec des empoisonneurs et la sorcellerie au XVIIème siècle.

Bussy2

De novembre à mai, le premier dimanche du mois l’accès et la visite du château de Bussy-Rabutin sont gratuits. Ce premier dimanche gratuit est l’occasion de découvrir le siècle du Comte Roger de Rabutin sous un angle nouveau en suivant une visite thématique inédite proposée par l’équipe du château: « Empoisonneurs et sorcellerie au XVIIe siècle », à 10h30 et à 15h.

Si le XVIIème siècle est souvent appelé « Siècle de la Raison », il est aussi connu pour nombre d’histoires dans lesquelles la raison n’avait guère de place. Roger de Rabutin fait d’ailleurs allusion dans sa correspondance à la Marquise de Brinvilliers qui, en novembre 1670, empoisonna son second frère. La marquise de Montespan est elle aussi soupçonnée de complicité avec les grandes empoisonneuses du Grand siècle.

10579542

La visite thématique « Empoisonneurs et sorcellerie au XVIIe siècle » est l’occasion de parcourir les salles du château en ayant en regard les affaires qui ont bouleversé la vie de certains des personnages dont les portraits ornent les murs. Les visiteurs pourront aussi venir flâner dans le parc où les tons cuivrés de l’automne ont remplacés les fleurs de l’été et partir à la découverte des sculptures, des parterres ou du labyrinthe végétal.

Situé au cœur d’un vallon de l’Auxois en Bourgogne, le château de Bussy-Rabutin se distingue par la qualité de son architecture (Renaissance et XVIIème), par un jardin à la française inscrit dans un domaine de 12 hectares et par l’originalité de sa décoration intérieure. Auteur de l’Histoire amoureuse des Gaules, son illustre propriétaire, le comte Roger de Bussy-Rabutin (1618 -1693) y est condamné à l’exil par le roi Louis XIV. Brillant soldat, homme d’épée et de lettres, académicien et bel esprit, il occupe ses loisirs forcés à l’embellissement de sa demeure.

Mémorialiste, il écrit ses souvenirs militaires. Epistolier, il correspond avec les plus illustres dames de la cour de France. la marquise de Sévigné, mesdemoiselles d’Armentières et de Scudéry, madame de Gouville.
Quelque trois cents portraits et devises sont assortis d’inscriptions caustiques ou énigmatiques. Autant de décors peints témoignent des passions du maitre de maison pour la guerre, la littérature, l’amour et la galanterie.
Acquis par l’Etat en 1929, le domaine fait l’objet d’importants travaux de restauration. Le parc du château de Bussy-Rabutin s’inscrit dans le cadre d’une gestion éco-responsable: respect de la biodiversité, désherbage manuel, débardage à cheval, utilisation de produits phytosanitaires labellisés bio…

La visite libre sera également possible pour découvrir les somptueux décors peints qui ornent les murs du château et qui reflètent la société dans laquelle vivait le Comte Roger de Bussy-Rabutin.
– Visite « Empoisonneurs et sorcellerie au XVIIème siècle » à 10h30 et 15h.
– Visite libre du château et des jardins de 9h15 à 12h et de 14h à 17h.
Dernière admission 3/4 d’heure avant la fermeture.

Prochain jour de gratuité: le dimanche 7 décembre, Bussy-Rabutin recevra le « château gourmand ». www.bussy-rabutin.monuments-nationaux.fr
http://www.facebook.com/chateau.bussy.rabutin

© photos DR

Laisser un commentaire