Foire: le bonheur est dans La Grange

Depuis 40 ans, à Flavigny-sur-Ozerain, elles cuisinent les produits issus de leurs fermes. Les agricultrices la ferme-auberge La Grange font de même sur la Foire de Dijon. Voilà sans doute le plus authentique des restaurants.

FOIRE16

Pierre Guez, le martèle sans cesse : le Quartier des Saveurs dont il est l’instigateur doit être un hommage au produit et à celles et ceux qui le magnifient. Pas étonnant donc de retrouver cette année dans les allées de la Foire de Dijon, la Grange de Flavigny-sur-Ozerain, une ferme-auberge pas comme les autres installée au cœur de l’un des plus beaux villages de France.

L’idée est née il y a bientôt 40 ans ans. Des femmes d’agriculteurs décident alors d’aller à la rencontre des citadins, de leur faire découvrir la campagne autrement, à travers les produits qui y prennent corps.

« La Grange a été créée par Madeleine et Marie-Jeanne en 1976, une année de sécheresse inoubliable se souvient Marie-Françoise Couthier qui préside aujourd’hui ce collectif de quinze agriculteurs, tous membres du réseau Bienvenue à la Ferme. Leur objectif était de diversifier les revenus de la ferme et de faire reconnaître le travail des femmes en milieu rural. A partir de 1990, un renouvellement des générations s’est opéré. Des jeunes femmes, et même un homme, se sont investis à leur tour. L’évolution de ce projet ambitieux a abouti à la création, en 1991, d’un GIE au titre explicite: Les Quatre Heures Soupatoires. »

Une large proposition

Le fonctionnement de La Grange n’a pas changé depuis sa création. Les produits de chaque agriculteur associé forment le cœur de la proposition. Tout a commencé dans un bâtiment prêté par un agriculteur. Puis le projet a muri et pris de l’ampleur.

FOIRE17

Alors qu’on ne parle plus que de traçabilité des produits, l’initiative du collectif de la Grange, pourtant ancienne, a plus de sens que jamais. D’autant qu’elle repose sur une véritable complémentarité dans l’offre. Maraîchers, viticulteurs, producteurs de lapins et d’agneau, éleveurs bovins; fabricants de fromages, de confiture et de miel, concepteurs de sirops de petits fruits: le casting est complet et les papilles bien choyées.

Dans les allées de la Foire, les membres de ce joyeux collectif ont donc installé un restaurant. Pour assurer les douze jours de foire, ils ont reçu le renfort d’autres producteurs bourguignons, fiers comme eux de l’authenticité de ce terroir qui nous est cher. Une chouette idée car le bonheur est dans La Grange!

Fermée de décembre à février inclus, La Grange est ouverte tous les jours, sauf le lundi, entre le 15 avril et le 1er novembre.
Pour en savoir plus : www.ferme-auberge-la-grange-flavigny21.fr/

© photos : DR

Laisser un commentaire