L’Assemblée des Départements de France (ADF) est une association qui réunit les 102 présidents des collectivités afin de représenter les départements au plus haut niveau de l’État. Sa famille politique majoritaire est celle de la droite et du centre. François Sauvadet en était déjà le président et avait été choisi par ses pairs pour l’ADF lors d’une réunion il y a quelques jours. Le résultat ne faisait aucun doute. Le président de la Côte-d’Or est officiellement élu pour un mandat de 7 ans. Le changement peut commencer.


Ce mardi 27 juillet 2021, à l’occasion de l’assemblée générale réunissant les Présidentes et Présidents de Départements, François Sauvadet, ancien Ministre, Président du Conseil départemental de la Côte-d’Or a été élu Président de l’Assemblée des Départements de France.

Pour la mandature 2021-2028, François Sauvadet a l’ambition de « redonner toute leur place aux Départements, car nous sommes dans le cœur des Français et des élus locaux. La crise des gilets jaunes et la crise sanitaire l’ont montré : nous avons été en première ligne pour répondre aux conséquences sociales de ces crises et pour venir en aide à nos concitoyens fragilisés, côte à côte avec les Maires. Nous avons pallié les insuffisances des réponses de l’État, notamment celles des ARS et la confusion des directives ministérielles, par notre réactivité et la mobilisation de nos 300 000 agents à qui je veux rendre hommage ».

Il a ainsi défini cinq chantiers prioritaires :

– Les ministères ne doivent pas prendre les Départements pour des services territoriaux chargés de mettre en œuvre leurs directives.

– Chefs de file des solidarités humaines, les départements doivent être en capacité de réagir à la détresse de nos concitoyens et être une force de proposition.

– L’ADF, dans un pacte fondateur, proposera une vision réaliste de ce que doivent être nos Départements dans la République décentralisée que nous appelons de nos vœux, avec le couple commune/département au cœur de la proximité républicaine plébiscitée par les Français.

– Il convient donc de retrouver des marges de manœuvre fiscales pour les Départements et assurer leur indépendance vis-à-vis des dotations de l’État.

– Il faut faire de la diversité de nos Départements une force pour porter la voix de nos concitoyens des zones urbaines, périurbaines, rurales et ultra-marines. Chaque Département comptera.

À PROPOS DE L’ADF :
L’Assemblée des Départements de France (ADF) est une association pluraliste qui réunit les Présidents des 102 collectivités adhérentes, dont 95 Départements et 7 collectivités territoriales à compétences départementales. Elle remplit une triple mission : représenter les Départements auprès des pouvoirs publics ; constituer un centre de ressources permanent pour les Conseils départementaux ; offrir aux élus départementaux les moyens de confronter leurs idées, d’échanger leurs expériences et d’arrêter des positions communes sur les grands dossiers nationaux.

Laisser un commentaire