La vallée de l’Ouche, géant vert et glamour en 7 étapes

Royaume de la verdure, la vallée de l’Ouche est une destination bucolique et reposante. Flâner dans des jardins à l’anglaise avant un déjeuner abbatial et une promenade sur les hauteurs de Mâlain, voilà un régal des yeux et du ventre qui ne manquera pas de séduire le plus grand nombre.

Par Nadège Hubert
Rubrique Un (gl)amour de Côte-d’Or
En partenariat avec Côte-d’Or Tourisme

1. Jardin « remarkable »

chateau_de_barbirey-sur-ouche_04

Les jardins et le parc du château de Barbirey méritent d’organiser une escapade. Labellisé « jardin remarquable » depuis 2004, ce parc paysager typiquement à l’anglaise s’étend sur plusieurs hectares. Certaines parties semblent encore sauvages. Elles sont un appel à la libre découverte plutôt qu’à une balade balisée. L’automne venu, les couleurs changeantes donnent une autre dimension à cet espace où la faune et la flore sont reines. Le potager en terrasse du XIXe siècle, le verger, la prairie, le belvédère et la carrière enfouie dans les sous-bois permettent de découvrir autant de biotopes. L’ensemble vit en harmonie avec la demeure de maître de l’ancienne seigneurie agricole du XVIIIe siècle. Lovely !
Les jardins et le parc du château de Barbirey, 2, rue du Château à Barbirey-sur-Ouche.

2. Retour aux sources

source-presles

L’Ouche a modelé le paysage de la vallée. Le randonneur peut en témoigner directement en arpentant les sentiers qui mènent à sa source. Ce sont en réalité sept sources à l’origine de la rivière, dont celle de Presles. Selon la légende, cette coulée miraculeuse guérirait méningites et maux de reins. Symbole officiel des sources de l’Ouche, elle est accessible par un double escalier qui conduit à une grotte, où est nichée la statue d’une vierge à l’enfant du XVIe siècle. Les amateurs de longue distance choisiront d’y passer en empruntant l’une des randonnées du secteur.
Les sources de l’Ouche, parking du cimetière à Lusigny-sur-Ouche.

3. Grandes messes « gastros »

abbaye-labussiere

Pour s’offrir un déjeuner haut de gamme, il suffit d’opter pour l’Abbaye de la Bussière-sur-Ouche. Ce magnifique témoin gothique du XIIe siècle est installé dans un parc tranquille avec un grand plan d’eau. Ici, deux restaurants attendent les gourmets. D’un côté, le 1131, restaurant étoilé où Guillaume Royer, meilleur ouvrier de France 2015, invite à déguster une cuisine graphique et goûteuse. Son menu signature, entre omble chevalier, pièce de boeuf grillée et « abricot  de Provence », en est le meilleur témoin. Le tout est arrosé des bons conseils du chef sommelier Freddy Jaugey.
De l’autre, le Bistrot des Moines, pendant gourmand (et aux prix plus doux) du restaurant étoilé. Depuis la terrasse, la vue sur le parc et l’étang est imprenable.
Hôtel-Restaurant de l’Abbaye de la Bussière-sur-Ouche, RD33 à La Bussière-sur-Ouche.

4. Au sommet de l’Histoire

chateau-malain

Suivre un itinéraire de randonnée qui serpente la vallée de l’Ouche, c’est aussi profiter du patrimoine historique. Perché sur une colline, le château de Mâlain domine le village et offre un point de vue unique sur la vallée. Datant de l’époque médiévale, et rénové chaque été depuis plus de 30 ans, il contribue à la beauté d’un village déjà plein de charme. À deux pas de là, c’est dans la grotte aussi nommée « le trou du diable » (la fameuse légende paranormale…) que des céramiques néolithiques et des vases de bronze ancien ont été retrouvés.
Château de Mâlain, rue du Four à Mâlain.

5. Bienvenue au club

golf-chassagne

Pour combiner grand air, sport d’adresse et verdure, rien ne vaut une partie de golf. S’intégrant parfaitement dans son environnement, le parcours de 9 trous du golf de la Chassagne permet d’apprécier les paysages qui combinent forêt et prairie. Le fin ruisseau descendant la vallée apporte la touche de fraicheur qui complète le site. Attention: il est aussi un redoutable obstacle pour les golfeurs imprécis. Club en mains, le débutant, l’amateur averti et les pros du hole in one y évoluent à leur rythme sur le green, avant de se retrouver au restaurant.
Golf de la Chassagne, chemin de La Chassagne à Mâlain.

6. Le repère zen

repere-du-gout-fleurey

Adresse confidentielle, le restaurant Ô P’Tit Repère du Goût est installé à Fleurey, dans une maison de caractère au bord du canal de Bourgogne. Les derniers beaux jours permettent de profiter du jardin zen et de la terrasse couverte, dans une ambiance très douce. Et le menu à la carte laisse un large choix. Pour nous, ce sera oeufs pochés à la crème d’époisses Gaugry et son gâteau d’épices, filet de bœuf Montbéliard poêlé aux morilles, et un café gourmand pour finir. Ce sera tout, et c’est déjà très bien.
Ô P’Tit Repère du Goût, 8 rue des Vieilles Carrières à Fleurey-sur-Ouche.

7. Nuit baroque à l’Escarboucle

escarboucle-bligny

Dans la fraîcheur que promettent les nuitées d’automne, la chaleur d’un feu de bois est tout ce qu’il y a de plus réconfortant. Surtout après une bonne journée de promenade. Alors, autant s’arrêter à Bligny-sur-Ouche, où l’Escarboucle vous attend avec le sourire. Cette chambre d’hôte intime dispose de deux chambres et deux suites aux noms de bijoux. Dans chacune, le charme de l’ancien crée un délicieux nid douillet aux allures baroques. Au réveil, le petit-déjeuner finit de redonner les forces nécessaires pour se lancer à l’assaut d’une nouvelle journée, préparée avec les bons conseils des hôtes attentionnés.
L’Escarboucle, 2 place du 11 Novembre 1918 à Bligny-sur-Ouche.

Laisser un commentaire