Gourmet bag du Grand Dijon, l’affaire est dans le sac

On connaissait le « doggy bag » outre-Atlantique, place au « gourmet bag » à la française. Le Grand Dijon s’est saisi de cet outil pour favoriser la réduction des déchets et lutter contre le gaspillage. Sa lunch box personnalisée et une campagne maligne ont déjà conquis une cinquantaine de restaurateurs de l’agglomération, étoilés compris. 

unknown

« C’est si bon, je finis à la maison. » Voilà le slogan du « doggy bag » estampillé Grand Dijon, qui commence à trouver son succès dans les restaurants du coin. Il le faut bien : la communauté urbaine dijonnaise fait partie des 153 lauréats de l’appel à projet « Territoire zéro déchet, zéro gaspillage », lancé par le ministère de l’Environnement. Avec le concours de la CCI de Côte-d’Or et de l’Ademe Bourgogne-Franche-Comté, elle espère atteindre l’objectif ambitieux de réduire de 10% les déchets ménagers d’ici 2020.

S’il ne révolutionne rien dans le fond (emporter ses restes ou ceux de ses enfants aux yeux plus gros que le ventre), le gourmet bag est un bon début sachant que 59% de 2700 consommateurs sondés par la DRAAF concèdent ne pas toujours finir leur assiette. Reste à savoir si les Dijonnais auront le réflexe (l’audace ? la chose est, à tort, parfois mal perçue) de demander un contenant pour emporter ses restes à la maison.

Bistronomes connus et restaurants étoilés

À noter que les restaurateurs ont joué le jeu. Une cinquantaine s’est montrée solidaire, des bistronomes connus de la place (DZ’envies, L’Édito, Dents de Loup, O’Bareuzei…) aux prestigieux étoilés (Loiseau des Ducs, Le Pré Aux Clercs, Le Chapeau Rouge, Restaurant Stéphane Derbord…).

Ces établissements (voir liste plus bas) ont sans doute été sensibles à la démarche de la marque, qui a visiblement plus d’un tour dans son sac. Elle a créé des supports de communications malins et très réussis à destination des patrons, serveurs et clients. Entre autres : des minis BD croquées par Olivier Saive, dessinateur chez le Bourguignon Bamboo Édition. Le résultat fonctionne. Espérons que le gourmet bag aussi.

bulle_ademe3_hd

Liste des restaurateurs participants

Ahuy : L’Aqueduc (9 rue de l’Aqueduc)
Chenôve : Le Clos Mutaut (19 rue Paul Langevin)  • L’Escargotière (120 avenue Roland Carraz) Chevigny-Saint-Sauveur : Le Petit Bistrot (30 avenue de Tavaux)

Dijon : Bieh (centre commercial de la Toison d’Or) • Brasserie de la Lib (8 place de la Libération) • Brasserie des Loges (8 place du Théâtre) • Caf and co (27 rue JJ Rousseau) • Café de l’industrie (15 rue des Godrans) • Dents de Loup (44 rue des Godrans) • DZ’envies (12 rue Odebert) • Hippopotamus (centre commercial de la Toison d’Or) • Horloge (centre commercial de la Toison d’Or) • Ikea (1 rue de Cracovie) • La Causerie des Mondes (16 rue Vauban) • La Closerie (18 rue Sainte-Anne) • La Fringale (53 rue Jeannin) • La Petite Reine (2 rue Vauban) • L’Âge de raisin (67 rue Berbisey) • Le B9 (9 place de la Libération) • Le Bento (29 rue Chaudronnerie) • Le Bistrot des Halles (10 rue Bannelier) • Le Boury (33 rue Amiral Roussin) • Le Chapeau Rouge (5 rue Michelet) • Le Little Italy (25 rue Verrerie et centre commercial de la Toison d’Or) • Le Palmier (56 avenue du Drapeau) • Le Petit Gascon (100 rue Berbisey) • Le Pharaon (116 rue Berbisey) • Le Pré Aux Clercs (13 place de la Libération) • Le Shanti (69 rue Berbisey) • Le Soleil de Tunis (21 rue de la Manutention) • L’Édito (2 place Darcy) • L’Épicerie and co (5 place Émile Zola) • L’Oiseau des Ducs (3 rue Vauban) • Lulu graine d’un monde (12 rue de la Poste) • O’Bannelier (24 rue Bannelier) • O’Bareuzei (3 place François Rude) • Osteria Enoteca Italiana (32 rue Amiral Roussin) • Pizza Paolo (centre commercial de la Toison d’Or) • Restaurant Hôtel du Nord (place Darcy) • Restaurant d’application Lycée Saint-Bénigne (99 rue de Talant ) • Restaurant La Fine Heure (34 rue Berbisey) • Restaurant Les 13 lucioles (13 place Emile Zola) • Restaurant Stéphane Derbord (10 place Wilson) • Salon des Ducs (6 place de la Libération) • TFTF (40 rue Amiral Roussin) • Trinidad (1 bis place du Théâtre) • Villa Vauban (15 rue Vauban)

Marsannay-la-Côte : Crêpes et Pizzas (17 rue Gustave Eiffel) • Hôtel Restaurant Novotel (11 route de Beaune) • La Table du Rocher (85 route de Beaune)

Sennecey-lès-Dijon : La Flambée (route de Chevigny)

Laisser un commentaire