Nuiton-Beaunoy propose 60 références entre le Mâconnais et la Côte-d’Or. L’unique cave coopérative côte-d’orienne, liée à son homologue mâconnaise Terres Secrètes, est sans aucun doute l’endroit le plus approprié, à Beaune, pour constituer un panier représentatif de la grande Bourgogne à prix doux.

Louise Maille (assistante marketing) et Xavier Ritton (directeur export Europe) bien accompagnés par la gamme des Vignerons Des Terres Secrètes et Nuiton-Beaunoy. © Jean-Luc Petit

La difficulté avec la Bourgogne, c’est qu’elle est étirée en hauteur, complexe, incroyablement parcellaire et donc difficile à appréhender d’un seul tenant. Le touriste passant par Beaune a cependant un endroit pour se faire une idée de cette boite de pandore aromatique qui a de quoi impressionner, pour ne pas dire effrayer le béotien à la recherche d’un choix représentatif et accessible.

Cet endroit c’est la boutique de Nuiton-Beaunoy. Tout simplement parce qu’elle reflète la diversité de la production côte-d’orienne de l’unique coopérative viticole du département, et que le rapprochement de cette dernière avec son homologue de Prissé lui permet d’inviter des vins du Mâconnais dans sa proposition.

Portée par près d’une centaine de coopérateurs, Nuiton-Beaunoy donne une visibilité équilibrée et transversale des appellations de la Côte de Beaune et la Côte de Nuits, du niveau régional au grand cru. Côté sud, la cave des Terres Secrètes est une ambassadrice des grands terroirs blancs, notamment ceux qui s’expriment sous les roches de Solutré et Vergisson. Le merveilleux Pouilly-Fuissé, nouvellement promu dans le cercle des premiers crus (il était temps !) rejoint ainsi le majestueux Clos de la Roche au catalogue de la boutique beaunoise. Soit une soixantaine d’AOC, du crémant au grand cru.

La caveau Nuiton-Beaunoy, au 93 route de Pommard à Beaune. © Michel Joly

Dégustation gratuite et sans RDV

Sur place, la dégustation est libre et gratuite, sans rendez-vous. Ce qui, en soi, est déjà une performance. Une table digitale tactile permet d’approcher en douceur les subtilités géo-pédologiques des terroirs et climats bourguignons. Et le caveau est ouvert tous les jours. Il est impossible d’en ressortir bredouille et plus bête qu’en y entrant.

Pour la forme, mais aussi parce qu’ils sont représentatifs de la diversité bourguignonne, voici trois vins que nous vous recommandons par exemple de mettre dans votre panier, avec un budget très raisonnable, qui casse un peu les idées reçues sur l’inaccessible Bourgogne. L’esprit coopératif, tout en cultivant une approche environnementaliste militante (les Vignerons Associés sont labelisés Vignerons Engagés et liés par une charte particulièrement exigeante), est aussi un garant contre le grand dérapage des prix.  

Volnay 1er cru « Chanlin » 2019 – 35,10 €
Ce beau premier cru de la Côte de Beaune est issu d’une sélection de vignes âgées de plus de 30 ans situées à 300 mètres d’altitude. Cette parcelle exposée au sud-est se compose de sols calcaires. La fermentation alcoolique se fait en fût de chêne, suivie d’une vinification intégrale en fût de 400 litres et d’un élevage pendant 10 mois, révélant ainsi un nez sur des arômes de petits fruits rouges, une attaque franche, et une bouche qui reflète le fruité du pinot noir souligné par ses tanins souples.

Mâcon-Verzé « Croix-Jarrier » 2019 – 11,50 €
Ce climat est situé sur la commune de Verzé, à une altitude de 290 mètres, orienté plein ouest sur de sols crayeux à calcaire blanc. Ses raisins sont pressés délicatement et débourbés précisément, le jus est vinifié à basse température, 10°C. S’ensuit un élevage sur lies fines en cuve pendant 12 mois, révélant un nez très minéral (pierre à fusil, craie) avec quelques fines notes de fruits blancs et de violettes. En bouche, les arômes de poire sont marqués, la belle persistance se termine par une légère touche saline.

Hautes-Côtes de Beaune « La Perrière » 2018 – 12,95 €
Situé sur la commune de Meloisey, ce climat particulièrement frais culmine à une altitude de 360 mètres. Les vignes sont orientées sud-sud est, sur un sol à dominante marneuse recouvert d’éboulis calcaires. Une vinification en cuves inox thermorégulées et un élevage en fûts de chêne, sur lies, pendant 10 à 12 mois révèlent des notes de fruits rouges, une bouche équilibrée, des arômes boisés et des notes de réglisse. Les tannins sont fermes et la finale, persistante, laisse une délicate sensation poivrée.

Nuiton-Beaunoy – 97 route de Pommard à Beaune, ouvert tous les jours (9h30-12h30 et 13h30- 18h30). Dégustation gratuite – 03.80.25.01.03 – nuiton-beaunoy.fr

Laisser un commentaire