La chouette, plus morvandelle que dijonnaise

A Dijon elle est un symbole. Dans le Morvan, elle devient une réalité à observer. C’est donc là que sera fêtée la 11e Nuit de la chouette, vendredi 3 et samedi 4 avril, avec la LPO et le Parc du Morvan.

1CHOUETTE

Communiqué: « Tous les deux ans, et depuis maintenant vingt ans, la LPO et la Fédération des Parcs naturels régionaux de France organisent conjointement la Nuit de la chouette, un événement rare et insolite, pour faire connaître les chouettes et hiboux à un large public.
Si, comme l’évoque le dicton « la chouette d’octobre annonce le froid », celle du printemps sera l’objet de toutes les attentions puisqu’une nuit entière lui est consacrée. Les 3 et 4 avril, accompagnés de naturalistes chevronnés, les passionnés et les curieux de nature sont invités à se rassembler, entre chien et loup, à l’affût des rois de la nuit.

En Morvan, ce sont 3 soirées organisées sur deux jours, en partenariat avec le Parc naturel régional du Morvan, la Société d’histoire naturelle d’Autun et les communes associées qui vous sont proposées:

Le vendredi 3 avril à 20h à la base nautique Activital au Lac des Settons, Montsauche-les-Settons (Nièvre), à 20h à la salle des fêtes (mairie) de Fontenay-près-Vézelay (89).

Le samedi 4 avril à 20h à la salle des fêtes de Saint-Andeux (21).

Ces rendez-vous sont gratuits. Ils commencent en salle, autour d’un diaporama mettant en lumière la vie de ces fascinantes créatures nocturnes et les menaces qui les guettent: destruction des habitats, raréfaction des sites de nidification, intensification agricole, trafic routier, éclairage nocturne…

004__ds

La soirée se prolonge avec une sortie sur le terrain pour essayer d’entendre, et peut-être même d’observer ces oiseaux de la nuit. Discrets au possible, ils chantent lorsqu’ils le veulent bien et restent souvent silencieux. Mais lorsqu’on les a enfin découverts, ce n’est plus que du plaisir à les observer. Le voile est enfin levé et chouette hulotte, chevêche d’Athéna, effraie des clochers et hiboux moyen ou grand-duc n’ont plus de secrets.

Prévoir vêtement chaud et adapté et une lampe de poche.
La Nuit de la chouette (…) c’est aussi l’occasion de soutenir les actions mises en œuvre au quotidien, sur le terrain, par la LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux), les associations naturalistes et les Parcs naturels régionaux. »

Laisser un commentaire