La Grappe fédère les chefs d’entreprises de Gevrey-Nuits, soit un millier d’emplois au bas mot. L’habitat, l’accès à la fibre, le respect de l’environnement, sont des thèmes qui la concernent intimement. Sa présence au salon Habitat’Nuits les 1er, 2 et 3 avril sera donc riche d’enseignements.

Ne l’appelez plus Grappe Chambertine. À la fusion des cantons de Gevrey-Chambertin et Nuits-Saint Georges, l’association, initiée en 2012 par la Chambre de Commerce et d’Industrie et une grappe d’entrepreneurs locaux comme Georges Grenier, a changé de nom en même temps que de périmètre d’action. À l’environnement gibriaçois a succédé un territoire de 55 communes pour 30 000 habitants. La Grappe Gevrey-Nuits, c’est un club d’entrepreneurs, des chefs d’entreprises, des cadres dirigeants, qui viennent là pour apprendre à se connaitre, pour mettre en œuvre des actions communes, avec pour seule ambition le développement du territoire.

Jean-Bernard Aubry œuvre au quotidien pour dynamiser la Grappe, « tous les mois et demi, on se retrouve, pour échanger des infos, pour mutualiser les besoins. Parce qu’à plusieurs, on est plus efficaces. » CQDF. Une quarantaine d’entreprises y représentent un territoire dynamique, qui voit plus loin que ses grands crus : « 2 300 entreprises, 15 000 emplois. Nous sommes au cœur d’un bassin économique important, sur l’axe Dijon-Beaune. C’est un axe porteur forcement, avec d’un côté une métropole et de l’autre une communauté d’agglomération. Nous avons un tissu riche d’artisans, d’associations. Ici, il fait bon vivre et travailler. »

Goutte d’huile dans les rouages

Tout le week-end du 1, 2 et 3 avril 2022, la Grappe Gevrey-Nuits sera présente au Salon Habitat’Nuits. « Nous aimons l’idée de convivialité du rendez-vous, pose simplement le patron de l’entreprise AJ3M. Surtout historiquement nous sommes très représentés sur l’ancien canton de Gevrey-Chambertin, moins sur Nuits, alors c’est une belle opportunité de s’y faire connaitre. Nous ne sommes pas là pour créer de grands mouvements, mais faire en sorte que les gens se connaissent. Je prends souvent l’exemple de l’emploi. Il y a aujourd’hui un contexte général complexe. »

Avec des entreprises qui ont du mal à recruter, de l’autre des demandeurs d’emploi pas toujours dans une compréhension mutuelle. « Parmi les actions que nous portons, il y en a une que nous menons avec Pôle Emploi. Nous sommes un relais pour alerter les services sur la réalité de notre terrain, et pour cela nous avons besoin des remontées d’infos des entreprises. La Grappe Gevrey-Nuits, c’est un acteur local, social. Une goutte d’huile dans les rouages. » Nuits’Habitat en fera la démonstration. Ici, on se tient par la grappe.


Habitat’Nuits – Du 1er au 3 avril 2022, 30 artisans locaux ouvrent les portes de la Maison de Nuits au grand public, à l’occasion du 8e Salon Habitat’Nuits, impulsé par l’association La Cabotte, à Nuits-Saint-Georges.

Laisser un commentaire