Livres en Vignes : Fred Bernard fait buller la Côte

Comme un crémant de Bourgogne bien frais, il fait buller nos vignes. Le dessinateur Fred Bernard fait partie des nombreux invités de la 11e édition de Livres en Vignes (22-23 septembre). Evelyne Philippe est heureuse de recevoir le régional de l’étape au château du Clos de Vougeot, et compte par ailleurs sur le soutien indéfectible de l’Athenæum de Beaune, partenaire de premier plan.

Au nom de la culture, au nom de la Bourgogne, le château du Clos de Vougeot, cadre immuable de Livres en Vignes, accueillera entre ses vénérables pierres cisterciennes une centaine d’auteurs. La 11e édition de l’événement « valorisera une nouvelle fois notre territoire auprès des écrivains que nous recevons. Nous avons le temps de nous intéresser à chacun, de promouvoir notre patrimoine et une certaine image de la gastronomie, du vin, du travail quotidien des viticulteurs. » Evelyne Philippe place l’épicurisme, l’hédonisme et la gaité au cœur de l’évènement. « On passe un bon moment en lisant un livre. C’est ce que nous cherchons à faire à chaque édition », glisse en toute simplicité l’organisatrice, qui se fait l’oreille des libraires tels que l’Athenæum de Beaune et des éditeurs pour attirer ceux qui feront la rentrée littéraire.

Pépites

Car Livres en Vignes « existe aussi pour faire découvrir quelques pépites à travers des premiers romans. » À côté des rencontres avec le public, les invités se prêtent au jeu des débats, convoitent peut-être l’un des trois prix du jury, tandis que les visiteurs s’amusent à relever le défi de la dictée autour de l’humour et la gastronomie. L’événement donne aussi à voir la bande dessinée. « Un atelier permettra de comprendre comment se créé une BD à quatre mains. Des scénaristes et illustrateurs expliqueront leur façon de travailler. » Ça va buller !

Écouter les maîtres

Parmi les scénaristes et dessinateurs présents, il en est un qui maitrise ce travail à deux. À l’origine de plusieurs œuvres en solitaire, Fred Bernard, Côte-d’Orien de son état, s’associe aussi à d’autres talents. « Selon le sujet, je sais que quelqu’un fera mieux que moi. C’est le cas pour ma dernière BD, Essence, autour de l’automobile. » Heureux de rencontrer ses lecteurs, l’auteur voit aussi dans Livres en Vignes l’occasion de rencontrer d’autres auteurs qui pourront lui donner le change et, pourquoi pas, faire naître de nouvelles collaborations. « Comme je ne vais plus à l’école, c’est aussi une façon d’aller écouter les maîtres », lance avec malice celui qui participera pour la troisième fois à l’évènement. Après y avoir fait son entrée avec ses délicieuses Chroniques de la vigne (Glénat, 2013) où il raconte les anecdotes de son grand-père, l’auteur de BD y retourne avec plaisir pour l’ambiance. « Ça change du salon du livre sous une tente, ici, on fait vivre un lieu gorgé d’histoire avec un accueil chaleureux. » Quand littérature, vin et patrimoine ne font plus qu’un, Livres en Vignes n’est jamais loin.


Salon littéraire Livres en Vignes
Samedi 22 (9h30-18h) et dimanche 23 septembre (9h30-18h15)
www.livresenvignes.com

Laisser un commentaire