Bourgogne, Louis Latour n’est plus

Louis Latour s’est éteint à l’âge de 84 ans. Le monde du vin bourguignon perd l’une de ses figures les plus marquantes.

Domaine louis latour

Maison Latour – ©D.R

« Pour lui la qualité serait avant tout un fait culturel et technique avant d’être un bienfait de la nature. » C’est ce que reprend le site Terres de vins à propos de Louis Latour, décédé à l’âge de 84 ans, témoignant ainsi de la place à part qu’occupait ce personnage dans nos vignobles.

Louis Latour - ©D.R

Louis Latour – ©D.R

Pour mieux comprendre le sens de son positionnement atypique autant qu’argumenté, il serait bon de relire les bonnes feuilles de l’ouvrage que Louis Latour a fait paraître aux éditions de l’Armançon: Vin de Bourgogne, le parcours de la qualité, 1er siècle-XXème siècle. Mais aussi se référer au savoir de celui qui a dirigé pendant 26 ans (de 1973 à 1999) la maison qui porte son nom à Aloxe-Corton, son village natal.

Louis-Fabrice Latour lui a donc succédé depuis longtemps, poursuivant avec le sucès et le tempérament qu’on lui connaît aussi, l’œuvre d’une impressionnante dynastie dont les origines remontent à 1731. Mais l’empreinte de Louis Latour aura été si forte, que la nouvelle de sa disparition a été perçue comme une onde de choc dans le monde du négoce et du vin bourguignon au sein duquel il a occupé les plus hautes fonctions.

Laisser un commentaire