La Grande-Verrière a perdu un tiers de ses jeunes dans les tranchées de la Grande Guerre. Un siècle plus tard, le 2 août à 16 heures précisément, c’est tout le Morvan qui va faire sonner le tocsin pour rendre un hommage à ses Poilus morts pour la France.

Corot_-_Eglise_de_Lormes

© photo wikipédia : tableau de Corot, église de Lormes

Avant 14-18, le bourg de la Grande-Verrière approche les 1800 habitants. La Grande Guerre va happer 350 d’entre eux, au plus fort de leur jeunesse. 113 ne reviendront jamais. Tel est le triste bilan de ce village morvandiau marqué à jamais par le destin.

Au jour de la Mobilisation le tocsin avait sonné. Ce moment hautement symbolique sera reproduit dans tout le Morvan, à la Grande-Verrière, mais aussi dans l’ensemble des villages qui ont encore une église active, le samedi 2 août à 16 heures. Le Parc Régional du Morvan, à l’origine de cette initiative, fait circuler l’information afin d’éviter tout vent de panique, sait-on jamais. Mais il y a fort à parier que tout là-haut, bien au-dessus des nuages, les Poilus entendront ce message de reconnaissance.

Un Comité de pilotage du Centenaire a été créé au début de cette année pour remettre au jour la vie au village de la Grande-Verrière pendant la guerre. Après des interventions pédagogiques au début de l’été, d’autres événements vont marquer ce devoir de mémoire. Parmi eux un voyage au Musée de la Grande Guerre du pays de Meaux (fin septembre), une projection de documents collectés auprès des habitants le jour de la commémoration de l’Armistice et la réalisation d’un Mémorial des Poilus en 2015.

Cet élan suscite les vocations localement. Michel Louis, un habitant de la commune, vient ainsi de publier un ouvrage sur les grandes batailles de la Grande Guerre auxquelles ont participé les Bourguignons et les Morvandiaux. Le tocsin ne sonnera donc pas pour rien.

One thought on “Morvan: les Poilus entendront à nouveau le tocsin”

  1. J’annexe cet article à la fiche généalogique de mon ancêtre DESVIGNES Jean-Marie natif de Monthelon est décédé le 26-10-1914 en forêt d’Apremont..Ses ascendants sur 5 générations sont natifs de la Grande Verrière.

Laisser un commentaire