Objectif Top Chef en Bourgogne: Louis témoigne

Il seront huit finalistes bourguignons sur M6 lundi. Parmi eux, le Côte-d’Orien Louis Sifferlin qui livre à mots couverts ses impressions sur les coulisses d’Objectif Top Chef.

objectif-topchef

La première saison, l’an passé, avait été un succès. Diffusée entre novembre et décembre 2014, la première livrée d’Objectif Top Chef réunissait chaque jour 1.7 millions de téléspectateurs en moyenne selon les chiffres fournis par M6.

La chaîne a donc décidé de reprendre la route en cette année 2015. Selon le même principe, Philippe Etchebest piste les meilleurs apprentis cuisiniers. Avec son savoir-faire, son flair et sa personnalité, ce chef charismatique sillonne les routes de France, goûte la cuisine des candidats, leur impose des défis culinaires avec les produits de leur région et sélectionne le meilleur d’entre eux.

Ce dernier rejoindra les candidats professionnels de la nouvelle promotion Top Chef  2016. Huit candidats bourguignons figurent cette fois-ci dans le casting final, parmi eux Louis Shifferlin, l’un des membres de la belle brigade de l’auberge de la Charme à Prenois.

Louis Sifferlin

Louis Sifferlin – Auberge de la Charmes à Prenois (21) – © photo DR

Pour lui, le tournage a eu lieu en avril dernier. Il se souvient: « Ce fut une bonne expérience. J’ai rencontré un grand chef, j’ai partagé des moments de cuisine avec d’autres collaborateurs qui comme moi évoluent dans ce milieu, c’est intéressant dans le défi, dans le dialogue, l’échange. C’est une expérience originale et forcement enrichissante. »

Malgré tout, Louis n’a pas pleinement adhéré au principe de l’émission: « Mon regret, c’est que nous ne sommes pas vraiment jugés sur notre cuisine. Quand vous mettez tout en œuvre pour être au top, vous trouvez dommage que votre cuisine ne soit pas la seule chose qui compte. » Bon, il n’en dira pas plus…

Nous aurons en tout cas le plaisir, dès lundi, à 18h30, de retrouver les huit jeunes bourguignons sur M6. Mais entre nous, plutôt que de se laisser happer par un programme télé, n’est-il pas préférable de se rendre dans leurs établissements respectifs pour apprécier vraiment leur travail?

Les 8 candidats bourguignons
• Guillaume Daubail, Sens (89)
• Sabrina Meilox, Auxerre (89)
• Louis Sifferlin, Dijon (21)
• Djamila Chaibdour, Mâcon (71)
• Samuel Guillien, Montcenis (71)
• Valentin Jobert, Cuisery (71)
• Paul Cornu, La Marche (58)
• Pierre Lebaupin, Lamenay-sur-Loire (58)

Laisser un commentaire