Saint-Vincent : Mercurey va accueillir le plus grand banquet de Bourgogne

À événement exceptionnel organisation exceptionnelle. Il est de tradition que le banquet soit le phare des animations de la Saint-Vincent tournante. Cette année, à Mercurey, ce suprême « gueuleton » sera juste le plus important depuis la création de la manifestation en 1938 ! Les chiffres parlent d’eux-mêmes.

mercurey-le-mont-blanc004

Les centaines de convives viendront festoyer sous cette immense armature avec, tout au fond, le mont Blanc comme témoin.

Par Guillaume Baroin
Pour Bourgogne Magazine n°52
Photo : Michel Joly

Pour accueillir les 1 150 convives du dîner de gala organisé le samedi soir sous un immense chapiteau aux Vignes de La Maladière à Mercurey, pas moins de 162 cuisiniers et serveurs sont sur le pont. Luc Buliard, responsable de l’organisation du banquet, nous abreuve de chiffres éloquents : 5 750 verres (juste pour le vin) seront emplis de onze mercureys rouges et blancs de 2015 à 2011. « En une semaine, 700 places ont été vendues sur les 800 disponibles. Du coup, on est passé à 1 150 places, mais malgré cela, il y a encore plus de 150 noms sur la liste d’attente. »

eric-pras-02

Le chef de Lameloise, à Chagny, va composer la partition de ce banquet historique. Le traiteur Dominique Dansard le mettra en musique. © Jean-Luc Petit

2 300 bouteilles de Mercurey

Bref, ce banquet d’exception affiche complet. Il faut dire que l’annonce du nom du chef en charge du banquet à fait sursauter les gastronomes : Éric Pras, à la tête du triplement étoilé restaurant Lameloise, a élaboré le menu que l’équipe de Dominique Dansard va mettre en musique. Le traiteur de Marcigny, adepte des grands événements (dîner des Hospices de Beaune, Paulée de Meursault…), rentre juste du domaine Les Crayères à Reims, où il a orchestré un repas ou participaient 27 chefs étoilés.

À Mercurey, le jour J, neuf camions apporteront le matériel de cuisine, dont 40 fours et étuves. Pour tout servir chaud et en même temps, le traiteur a divisé ses cuisines en six brigades codées par des couleurs. Si nous ne pouvons dévoiler le menu, nous pouvons vous dire que les fournisseurs de Lameloise livreront quelque 287 kg de paleron et 2 300 coquilles saint-jacques. Côte liquides, 2 300 bouteilles de mercurey sont prévues, pour ne parler que du vin. Pour avoir vécu le repas de répétition, nous pouvons vous assurer que les convives ne sortiront ni avec la faim, ni avec la soif.

Laisser un commentaire