Dijon Congrexpo, l’association gestionnaire du Parc des Expositions et Congrès, a dressé son bilan post-confinement. Son salut passera par de nouveaux salons pleins de promesses.

La Foire de Dijon organisée par Dijon Congrexpo sera décalée au 6 novembre. © C.BONVALOT

30 minutes chrono. C’est le temps qu’il a fallu au président Battault et à la directrice générale Nadine Bazin pour livrer, à travers une inédite visioconférence de presse ce jeudi 4 juin, le bulletin de santé de Dijon Congrexpo. À l’arrêt depuis plusieurs semaines, le complexe du Palais des Congrès et du Parc des Expositions de Dijon a naturellement subi de lourdes pertes et n’attend qu’une chose : remettre la machine en route. L’adaptation et l’innovation seront les premiers carburants de cet acteur économique important de la métropole. Sur ces points, d’excitants salons sont annoncés pour redresser la barre. Verbatim.


Un million de perte sèche
En vache maigre depuis fin février, le Parc des Expositions et Congrès a été contraint de placer ses 28 salariés en chômage partiel dès le début du confinement. « Les incidences budgétaires sont lourdes et se traduisent par une perte de plus d’un million d’euros de chiffre d’affaires. Nous avons subi 42 annulations d’événements, dont 18 seulement ont été reportés sur le dernier quadrimestre de 2020 et sur 2021 », retrace le président Battault. 

La foire de Dijon décalée au 6 novembre
La pandémie a bouleversé le calendrier des foires. C’est le cas notamment de la Foire de Paris, passée du printemps à l’automne, qui se terminera début novembre. « Compte tenu du fait que de nombreux exposants participent traditionnellement aux foires de Paris et de Dijon, nous avons décidé, afin de ne pas les fragiliser davantage, de décaler de quelques jours, à titre exceptionnel, la foire internationale et gastronomique. » La 90e édition ouvrira donc ses portes le vendredi 6 novembre et prendra fin le dimanche 15 novembre au soir. Cinq nocturnes sont prévues. L’Irlande sera fidèle à son titre d’invité d’honneur.

« Concernant la sécurité sanitaire, nous allons y consacrer un investissement significatif, de l’ordre de 600 000 euros. »

Face aux enjeux de sécurité sanitaire, le tandem Battault-Bazin se déclare « totalement adaptable », même s’il est encore tôt pour acter de mesures spécifiques car « le dernier décret du 31 mai ne définit pas assez clairement » les modalités d’organisation d’événements. « Dans l’intérêt et des exposants qui ont besoin de retravailler, et des visiteurs qui ont envie de profiter, de sortir, nous serons au rendez-vous. » Dijon Congrexpo travaille déjà à un dispositif sanitaire propre, pour être immédiatement opérationnel. « Nous allons y consacrer un investissement significatif, de l’ordre de 600 000 euros. »

Florissimo se tiendra en 2021. Un autre grand rendez-vous pour Dijon Congrexpo. © C.BONVALOT

Florissimo 2021
La préparation de la onzième édition (22 avril- 2 mai 2021) progresse bien. « Les plans de l’exposition sont finalisés et la phase de recrutement des exposants ornementaux a débuté. » Nouvelle importante : la création en parallèle de Florissimo du salon Naturadivio, un espace commercial de 5.000m² consacré à la nature dans toutes ses dimensions. Les visiteurs pourront y retrouver les stands traditionnels de vendeurs de fleurs, plantes, bulbes… adjoint à l’univers de la décoration extérieure, des activités de plein air et du vivre au naturel.

Dijon eSport Bourgogne-Franche-Comté
Première nouveauté de l’année, les 14-15 novembre 2020 : le premier  événement d’envergure sur le thème des jeux vidéos de sport dans la région. La discipline est un véritable phénomène de société, ce n’est plus un scoop. La stratégie nationale eSport vise à faire de la France le leader européen d’ici 2025. Dijon Congrexpo a senti qu’il était temps de prendre la manette.

« Notre ambition est double : réunir les acteurs de l’univers de la bière et proposer aux visiteurs de vivre une expérience unique, autour de dégustations. »

Salon Bière et Gastronomie
Première mousse prévue les 27 et 28 mars 2021. « Notre pays compte 1700 brasseurs artisanaux, dont 120 dans notre région. Notre ambition est double : réunir les acteurs de l’univers de la bière et proposer aux visiteurs de vivre une expérience unique, conviviale et festive autour de dégustations accompagnées par les brasseurs, d’animations autour des accords bière-fromage, bière-charcuterie, bière-chocolat… ; des ateliers découvertes ; des conférences… »

Salon Vélo & CO
Dijon Congrexpo appuie définitivement sur la pédale avec ce nouveau salon grand public consacré au monde du vélo, du 17 au 19 septembre 2021. Le monde post-Covid en est témoin, le vélo est notre avenir. « Il est aussi une passion française de longue date quand on considère les 15 millions de pratiquants et le succès médiatique du Tour de France chaque année », renchérit Jean Battault, pas insensible aux charmes de la petite reine comme au potentiel de la ville des cycles Terrot et Lapierre.

Par Michel Giraud

Laisser un commentaire