DijonBeaune.fr fait le portrait de tous les artisans et producteurs ayant agréé à la marque Savoir-faire 100% Côte-d’Or. Du pain béni pour Jean-Baptiste Goulier, installé à Marcilly.

« Après cinq années d’études en agronomie et cinq années d’expérience dans le développement agricole à la Chambre d’agriculture, je suis aujourd’hui producteur de pain fermier sur la ferme familiale que je n’ai jamais vraiment quittée. » Ainsi se présente fièrement Jean-Baptiste Goulier. Avant lui, ses grands-parents puis ses parents, pendant 20 ans, ont œuvré ici, au cœur de l’Auxois. 

« Cette ferme, je l’ai reprise à mon nom en 2017, mais le vrai virage a eu lieu en 2019, avec la création d’un atelier de transformation dans les bâtiments historiques. » Le blé produit sur l’exploitation y sera transformé en farine, puis en pain, par cet autodidacte de la meunerie et de la boulangerie qui a naturellement mis les mains dans le pétrin : « J’avais acheté il y a quelques années un moulin afin de faire un peu de farine pour la famille et les amis. Lorsque j’ai repris l’exploitation, j’ai vite compris qu’il me faudrait transformer moi-même mes céréales si je voulais vraiment en vivre. Cette création de valeur ajoutée était nécessaire pour sécuriser l’équilibre économique de ma ferme et de mon foyer. Dans ce projet, j’ai trouvé une cohérence économique, en même temps qu’une logique sociale et environnementale. Je fais pousser le blé à côté des gens à qui je vends le pain ! Le blé est moulu grâce à des meules de pierre, afin de conserver un maximum d’éléments dans la farine – le germe et l’assise protéique notamment – qui permettent de faire un pain doté de bonnes qualités nutritives. » 

Aujourd’hui, la vente directe de pains et de brioches permet d’écouler 80 % de la production, le reste est distribué dans des épiceries et des magasins de produits fermiers à Dijon, Pouilly-en-Auxois, Arnay-le-Duc ou Précy-sous-Thil. Dans ce contexte, la marque Savoir-Faire 100 % Côte-d’Or s’est imposée comme « une évidence au regard de ma démarche ». Difficile en effet de faire plus local que ce paysan-boulanger qui continue de mettre en place d’autres réseaux de vente en direct. Il a ainsi imaginé sur son exploitation un marché de producteurs hebdomadaire, qui rassemble chaque vendredi soir huit producteurs du secteur, dans le but de favoriser l’accès aux produits locaux (œufs, fromages, viande bovine, miels…). Longue vie aux circuits locaux !


6 rue Saint-Germain 21320 Marcilly-Ogny
06.16.32.72.49 – auxgoutslies.com

> Envie d’être agréé ? + d’informations ici

Laisser un commentaire