Tour panoramique du Haut-Folin : le Morvan en suspens

EAK, l’entreprise allemande porteuse du projet Sentier des cimes, a reporté son feu vert pour la réalisation d’une tour panoramique et son chemin suspendu au sommet du Morvan. Parc naturel régional, collectivités locales et partenaires se remettent donc autour de la table pour affiner le projet. 

tour-aek

Tour forestière conçue par le constructeur allemand AEK, semblable à celle qui verra peut-être le jour sur le Haut-Folin, au sommet du Morvan. © AEK

Par Geoffroy Morhain

Initialement, la livraison de cet équipement touristique majeur était prévue fin 2018, mais comme souvent pour ce genre de gros projet structurant, les choses sont finalement moins simples que prévu. Il faut dire que l’entreprise allemande EAK, fabricant mais aussi et surtout principal investisseur du Sentier des cimes (budget annoncé de 4 à 6 millions d’euros), est légitimement regardante sur les chiffres.

En clair, la société doit s’assurer de la rentabilité du projet avant de se déterminer sur son implantation au centre du Morvan. Pas évident en effet de ramener jusqu’ici, au milieu de rien ou presque, les quelque 150 à 250 000 visiteurs prévus dans les comptes, une barre haute allègrement atteinte par la dernière réalisation d’EAK, la tour forestière de Bad Wildbad, petite ville thermale en Forêt-Noire allemande (en photo ci-dessous).

Présentation repoussée au printemps prochain

Suite à son déplacement dans le Morvan les 6 et 7 novembre derniers, l’équipe dirigeante d’EAK a donc souhaité attendre le printemps prochain pour la présentation du projet à son Conseil d’administration, initialement prévue le 18 novembre. Alors que « l’entreprise EAK réaffirme toutefois tout l’intérêt qu’il porte à ce projet dans le Morvan », rassure le communiqué de presse, les contacts entre l’entreprise, le Parc et ses partenaires vont se poursuivre durant les semaines à venir de façon à peaufiner le projet. Les collectivités notamment devront préciser le scénario d’aménagement du site, mieux approcher son chiffrage et consolider, avec les opérateurs touristiques, le projet territorial de développement du « Morvan des sommets » dans lequel le Sentier des cimes trouvera tout naturellement une place de choix.

tour-badwildbad

La tour de Bad Wildbad (Allemagne) et son « sentier des cimes » à travers la Forêt-Noire. © Michel Giraud

À lire aussi : article de Bourgogne Magazine n° 47 de janvier-février 2016 (pages 22-25).

3 thoughts on “Tour panoramique du Haut-Folin : le Morvan en suspens

  1. Dumont
    22/11/2016 à 19:45

    Mais où vont dormir et se restaurer ces dizaines de milliers de tourismes qui sont censés venir admirer la belle forêt du Morvan – pour peu qu’on arrête de la détruire – et rentabiliser ainsi l’investissement de la société allemande qui finance le projet ?
    Le parc d’hôtels et de restaurants existant me fait penser à la Roumanie de la grande époque communiste : l’offre est en réalité majoritairement indécente.
    Et si le retour sur investissement n’est pas au rendez-vous, quelles seront les garanties financières – notre argent – apportées par les élus locaux ?
    Il faut intégrer ce projet, en soi intéressant, dans une stratégie globale de redressement du Morvan, sinon …

    1. Kesseller Philippe
      25/11/2016 à 09:57

      Complètement d’accord. Et quelle dévastation de la forêt pour implanter ce type de construction !

Laisser un commentaire