Il a présidé la CCI Côte-d’Or pendant huit ans et se dit très attaché aux valeurs de l’apprentissage et à la formation par l’alternance.

Xavier Mirepoix prend la suite de Christophe Le Mesnil à la tête de l’EDM. © Iannis Giakoumopoulos

Les différents décideurs et observateurs de la vie locale seront unanimes : le premier CFA de Bourgogne-Franche-Comté pouvait difficilement espérer meilleur profil. Xavier Mirepoix, 72 ans, connait bien l’emploi en Côte-d’Or et les dossiers économiques régionaux. Assureur de métier à Dijon, ce titulaire d’une maîtrise en droit des affaires sort de deux mandats à la présidence de la CCI Côte-d’Or (2013-2021). Cette même chambre de commerce et d’industrie ayant donné naissance, en 1976, à ce qui s’appelait encore le CFA La Noue.

Dans un contexte où les chambres consulaires ont été contraintes de chercher de nouvelles ressources pour vivre, Xavier Mirepoix fut notamment l’artisan de la fusion entre les CCI de Côte-d’Or et de Saône-et-Loire, avec son homologue Michel Suchaut, avant de laisser la main à Pascal Gautheron pour présider la nouvelle CCI Métropole de Bourgogne.

À l’EDM, cet homme de dialogue et de terrain prendra la suite de Christophe Le Mesnil. Il formera un binôme avec Christine Fréquelin, directrice générale de l’établissement.

En devenant l’École des Métiers Dijon Métropole en 2018, le CFA La Noue a opéré une grande mue. Il est en train de boucler une ambitieuse transformation de son campus à Longvic. L’école accompagne chaque année un millier d’apprentis dans leurs parcours de formation, avec un taux de réussite situé au-delà de 90%. 

Ses cursus, du préapprentissage au BTS, concernent les secteurs de l’hôtellerie-restauration, l’optique, les métiers de l’alimentation (boulangerie, pâtisserie, charcuterie, boucherie), l’automobile (carrosserie, mécanique, peinture), la fleuristerie, la coiffure et la couture.

Laisser un commentaire