Auxonne: le château refait sa Grande Guerre

La cour du château d’Auxonne va revivre les émotions d’un Poilu au moment de l’assaut. Une pièce aux accents humanistes, qui pose un regard direct et sensible sur l’intimité de la Grande Guerre, un siècle après les faits. Avec huit représentations programmées du 8 au 17 août.

auxonne grande guerre

© Jean-Marie Rey

Par Michel Giraud

Roland Dorgelès disait: « Je n’aime pas la guerre mais j’aime ceux qui la font ». Jean Rhodde a fait sienne cette maxime. C’est à ce Côte-d’Orien passionné que l’on doit le spectacle Avant l’assaut, qui sera donné dans la cour du château Louis XI d’Auxonne.
Dorgelès, encore lui, a aussi écrit Les Croix de Bois, ouvrage qui a fortement inspiré les concepteurs du spectacle. Depuis des mois, sous la conduite de la Confrérie facétieuse, une centaine de bénévoles, toutes générations confondues, préparent ce qui sera un grand et vibrant hommage aux hommes qui ont combattu dans les tranchées de la Première Guerre mondiale.

« Nous ne voulions pas faire une fable antimilitariste, rajoute Jean Rhodde. Nous souhaitons privilégier le côté humaniste et le vécu de ces combattants, qu’ils soient français ou allemands. A travers un spectacle d’environ deux heures et d’une dizaine de tableaux, tantôt tragiques, tantôt comiques ou émouvants, accompagnés de jeux de lumières et d’effets spéciaux, nous voulons faire revivre les images et les sentiments que revivait un Poilu, juste avant de monter à l’assaut. Au-delà d’un son et lumière historique, c’est une commémoration émouvante que nous souhaitons réaliser à cette occasion. C’est là notre devoir de mémoire! »

Huit représentations seront données entre le 8 et le 17 août (à 22 heures au château d’Auxonne).
Réservations au 03.80.37.34.46.

 

Laisser un commentaire