Beaune: 8 millions au final

Un peu plus de 8 millions d’euros de transactions. Avec ce chiffre record (+3,37% pour les rouges, +14,57% pour les blancs), la 154ème Vente des Hospices de Beaune a crevé les plafonds. C’est bien pour l’hôpital, bien pour la solidarité, un peu plus incertain concernant la lecture des marchés.

Vente des vins Beaune 2014 © Clement Bonvalot-20

Par Dominique Bruillot
Photos Clément Bonvalot

Le bonheur des uns ne fait pas forcément la sérénité des autres. Certains professionnels, notamment au moment de la traditionnelle assemblée générale de l’interprofession viticole dimanche matin, espéraient un recul des vins rouges pour ne pas donner des signes d’envolée sur les marchés. C’est au contraire une légère progression (+3,37%) des 417 pièces de ces derniers qui a été constatée. Les vins blancs (117 pièces), eux, ont fait un bond en avant de 14,47%.

Au total, le produit de cette 154ème édition atteint exactement 8,082 millions d’euros (contre un peu plus de 6,3 millions l’année dernière) dont les 220000 euros engagés par Albéric Bichot et ses amis Québécois, dans le corton Bressandes vendu au profit des associations portées par les stars du jour: la magnifique Adriana Karembeu, le toujours égal Michel Drucker et l’imposant Teddy Riner.

Vente des vins Beaune 2014 © Clement Bonvalot-30

Un montant historique

Ce millésime 2014 est donc celui de tous les records. En témoigne cette pièce de Clos de la roche cuvée Cyrot-Chaudron qui, contre toute attente, a frôlé les 75000 euros. Ramené à la bouteille, cela représente quand même 250 euros le flacon avant élevage et mise en commercialisation. On ne ne vous dit même pas le prix sur la table à terme…

Le résultat enchante naturellement Antoine Jacquet. Avec 62% du montant assumé par les négociants contre 38% du côté des collectionneurs privés, le directeur des Hospices de Beaune souligne que ce « montant historique permettra à l’hôpital d’assurer le financement des importants travaux de modernisation qu’il a engagés cette année. »

Roi de la fête, le régisseur Roland Masse tire donc sa révérence au terme d’une quinzaine d’années de bons et loyaux services par un coup d’éclat. 125 acheteurs en provenance de 17 pays se sont partagés les lots sous la conduite de Christie’s qui s’en réjouit aussi. Même s’ils sont nombreux, au sein de la profession, à souhaiter que cette nouvelle hausse ne soit pas, comme ce fut le cas autrefois, le baromètre des marchés.

Vente des vins Beaune 2014 © Clement Bonvalot-18

Laisser un commentaire