Ces Bourguignons vont jouer à chat perché à Dole

Pour la première édition du week-end gourmand du Chat perché à Dole les 26 et 27 septembre, l’association Dijon-Beaune a réuni une dizaine de producteurs et artisans pour « exporter » un village bourguignon sur l’événement. De bon augure avant le rapprochement entre Bourgogne et Franche-Comté.

Village Bourguignon chat Perché Dole 3

Le Chat perché est à Dole ce que la chouette est à Dijon: l’emblème et le guide au sol d’un parcours historique fléché. Un choix que justifie l’attachement de la ville jurassienne au plus populaire de ses auteurs, Marcel Aymé.

Cela dit, Dole est aussi une ville qui aime les bonnes choses et se réjouit, à juste titre, de l’imminence d’un rapprochement entre Bourgogne et Franche-Comté. Comme un seul homme, ses milieux associatifs et professionnels du tourisme et de la restauration ont imaginé un événement à la hauteur des ambitions de cette petite cité qui en veut: le week-end gourmand du chat perché.

Village Bourguignon chat Perché Dole

Cela se passera samedi et dimanche prochains, au centre-ville, sous la présidence du chef Jean-Paul Jeunet et sous la bénédictions de plusieurs grands cuisiniers de la place dont Romuald Fassenet (château de Mont-Joly) et Joël Cesari (La Chaumière). Tout au long du « Parcours du chat perché », à savoir autour et dans les bâtiments de l’un des plus beaux secteurs sauvegardés de la région, des villages thématiques et autres lieux de dégustation (un pass gourmand notamment) donneront tout son sens à ce week-end gourmand.

On y verra (et goûtera) du comté et des vins du Jura bien évidemment. Mais aussi de solides propositions bourguignonnes. C’est en effet à la demande des organisateurs (mais sans se faire beaucoup prier non plus), que l’association Dijon-Beaune a organisé et orchestré ce village bourguignon très représentatif.

En voici le casting:
• Les escargots de Hélice l’escargotier beaunois.
http://www.bienpublic.com/edition-cote-de-beaune/2015/01/10/la-maison-de-l-helix-pomatia
• Le jambon persillé et les œufs en meurette de Benoit Renard, traiteur à Marsannay.
http://renard-traiteur.com
• Les pâtisseries et autres délices sucrés de Françoise et Jean-Claude Fialaix dans l’Yonne.
• Le célèbre Gaston l’escargot de Véronique et Hervé Begin.
https://www.dijonbeaunemag.fr/gaston-l-escargot-phenomene/
• Les cassis et autres liqueurs du Cassissium à Nuits-Saint-Georges
http://www.cassissium.fr
• Les excellents poulets de Bresse de Nicolas Roguet à Bouhans
http://www.bienvenue-a-la-ferme.com/bourgogne/ferme-auberge/ferme-ferme-auberge-la-bonardiere-2653-133225
• Les sous-verres et ustensiles bourguignons de la Boutique de Bacchus.
http://laboutiquedebacchus.fr
• Les saint-vincent et chats en bronze du vitisculpteur Michel Faget.
https://www.dijonbeaunemag.fr/michel-faget-ou-les-dessous-de-laffiche/
• Les fromages de la fromagerie Delin à Gilly-les-Cîteaux.
http://fromagerie-delin.com
• Des vins des domaines R. Dubois à Premeaux-Prissey, R. Bouvier à Gevrey-Chambertin, Jean-Claude Boisset à Nuits-Saint-Georges, Gros frère et sœur à Vosne-Romanée.
• En animation: les tonneaux du tonnelier Nicolas Benoist.
http://nicolas-benoist-tonnelier.e-monsite.com

Jamais la Bourgogne n’aura été aussi bien représentée!

Autres liens:
http://www.weekend-gourmand-dole.fr
https://www.dijonbeaunemag.fr/tag/week-end-gourmand-du-chat-perche/

© photos : Clément Bonvalot, prise au Cassissium à Nuits-Saint-Georges

Laisser un commentaire