Les seuls jéroboams et mathusalems 1985 du domaine de la Romanée-Conti seront mis aux enchères, dimanche 6 décembre. L’organisateur suisse Baghera Wines estime ces 24 flacons à 1,8 million d’euros. La réalité devrait être encore plus près des étoiles. Assurément le record de 2020. 

Aux enchères : les grands crus du domaine de la Romanée-Conti en mathusalems (6L) et jéroboams (3L), millésime 1985. Tels sont les lots groupés de la vente en ligne du 6 décembre 2020, en plus de 12 autres lots individuels du domaine. © Baghera Wines

Quand un collectionneur suisse confie aux enchères 1200 bouteilles et autres grands formats de vins aux noms évocateurs (Prieuré-Roch, Jean-Yves Bizot, Comte de Vogüé, Leflaive, Jean-Louis Chave…), c’est déjà impressionnant. Ajoutez à cela un rare ensemble de 120 flacons de liqueurs Chartreuse. Bon. Mais la star de cette vente en ligne du 6 décembre 2020 à 14h, intitulée « Kingdoms » et tenue par le spécialiste suisse Baghera Wines (lire encadré), est encore ailleurs.

C’est bien l’unique collection, en ce qui concerne 1985 – grand millésime en Bourgogne – de jéroboams (3 litres) et mathusalems (6 litres) du domaine de la Romanée-Conti qui fera l’objet de toutes les attentions. Le vendeur est le restaurant italien Enoteca Pinchiorri, trois étoiles Michelin basé à Florence. Sa cave est mondialement connue. Elle abritait 24 trésors dormants, très grand format : 12 jéroboams et autant de mathusalems de la DRC. Aucun n’avait quitté les sous-sols du restaurant depuis leur acquisition, excepté tout récemment pour être ciré à nouveau par le domaine lui-même – Baghera Wines livre quelques échanges avec Aubert de Villaine à ce sujet, dans son catalogue.

Estimation haute de la maison d’enchères : un peu plus de 2 millions de francs suisses, soit 1,8 million d’euros. En réalité, la frénésie qui entoure le domaine de la Romanée-Conti devrait situer le résultat à d’autres altitudes. Parmi les lots les plus ahurissants, on retiendra les n°13 (6 jéroboams) et n°14 (6 mathusalems). Pour chacun, un bien joli assortiment des grands crus du domaine le plus célèbre de Bourgogne : Romanée-Conti, La Tâche, Richebourg, Romanée-St-Vivant, Grands-Echézeaux, Echézeaux. Estimation de l’un et de l’autre : 400 000 et 830 000 euros. Pour Noël, c’est une idée cadeau (presque) comme une autre…

À propos de Baghera Wines
Baghera pose sa griffe : la jeune maison d’enchères basée à Genève (Suisse) est déjà l’une des stars en ce qui concerne la vente de vins rares. Depuis cinq ans, ses associés Michael Ganne, Julie Carpentier et Francesco Lee, organisent des ventes de collectionneurs privés de très haut niveau. En décembre 2018, il y eut celle record concernant les vins du domaine de la Romanée-Conti (plus de 1500 bouteilles, 10,2 millions d’euros). Et avant cela, en juin, la vente de la cave personnelle du mythique vigneron bourguignon Henri Jayer. Tout simplement la plus importante vente aux enchères de vins au monde, avec un résultat avoisinant les 30 millions d’euros.

Laisser un commentaire