Hep Sommelier! Du melon dans les vignes

Nul n’est prophète en son pays. Bien que Bourguignon d’origine, le melon a trouvé son émancipation dans le Pays Nantais. Philippe Meyroux (l’Ame de la terre à Ruffey) revient sur l’histoire particulière de ce cépage méconnu.

Melon_de_bourgogne© D.R.

« On ne le sait pas forcément, mais le melon est un vieux cépage bourguignon qui, paradoxalement, est peu utilisé dans notre région. Il y a quelques années, on en cultivait moins d’une dizaine d’hectares en Bourgogne et aujourd’hui les choses ont peut-être encore évolué. Le melon, c’est le cépage du muscadet du Pays nantais. Un cépage blanc, relativement rond, souple, avec peu d’acidité, et au final assez simple. En Bourgogne, le melon a toujours été planté dans des terres lourdes et profondes, bref pas vraiment dans de bonnes conditions. Ce qui explique sans doute qu’il n’a jamais vraiment séduit. Du coup, vous goutez un melon en Bourgogne et un melon dans la Loire, vous obtenez quelque chose de totalement différent. On en trouve aussi en Moselle et dans l’Allier. »

Laisser un commentaire