Chateau de gilly

Mercredi 4 juin prochain en soirée, Dijon-Beaune Mag organise avec l’association Vive la JDA une garden-party burgondo-américaine au château de Gilly. Au programme: gourmandises et vins des deux côtés de l’Atlantique, vente aux enchères avec hommage au peintre Douglas Gorsline, du blues et du boogie endiablés, etc.

La JDA joue dans le haut du tableau sur un plan sportif. Elle le doit beaucoup au sang américain qui coule dans les veines de son équipe. N’est pas Zach Moss ou Andre Harris qui veut. Cela dit, c’est bien à travers ce mélange franco-américain que le basket respire son meilleur jeu à Dijon. L’événement que prépare l’association Vive la JDA, le mercredi 4 juin à 18 heures au château de Gilly, s’inscrit dans une reconnaissance originale de la vie sous les paniers.

C’est dit dans le nom, on vous propose une garden-party. Donc, un casse-croûte en extérieur, dans les jardins du château, sous le soleil qui se couche, avec des gourmandises qui se jouent des deux cultures. Les vins, selon le même principe, viendront de part et d’autre de l’Atlantique.

Temps fort de la soirée, une vente aux enchères permettra non seulement de faire l’acquisition de grands crus, elle proposera, en exclusivité, une lithographie de Douglas Gorsline. Le peintre américain a fini ses jours dans l’Auxois où un musée porte son nom (www.musee-gorsline.com). Son œuvre, fortement inspirée par Marcel Duchamp, combine certains éléments du cubisme et du réalisme. De manière plus pragmatique, il lui est arrivé de représenter l’univers du basket.

Enfin, pour compléter la palette de cette soirée originale, il a fallu aller jusqu’au bout du concept en invitant Pierre Alexandre Petiot et son Swing Quartet. Le pianiste est beaunois mais son répertoire de prédilection nous fait voyager en douceur jusque sur les rives du Mississippi. Grand spécialiste du jazz, du blues et du boogie, il est aussi un amateur inspiré de bons vins. Ce qui nous donnera prochainement l’occasion de revenir sur le bel album qu’il vient d’éditer : Blues Sessions (www.pierrealexandrepetiot.fr).
*Pour réserver : établir un chèque de 60 euros par participant à l’ordre de Vive la JDA, à adresser à l’attention de Bernard Depierre, 32, rue de la Préfecture, 21000 Dijon

Puit Moise

 

Parmi les pièces vendues aux enchères
pour cette soirée de gala, une lithographie
de Douglas Gorsline, « Puits de Moïse ».

Laisser un commentaire