Dimanche 14 mars 2021, dès 14h30 au château du Clos de Vougeot, la 60e vente des vins des Hospices de Nuits sera retransmise en direct. Une première dans l’histoire du domaine. Rendez-vous devant vos écrans.

Les vins sont prêts à être mis aux enchères pour la 60e vente des Hospices de Nuits, dimanche 14 mars 2021. © Studio Morfaux

Le maire Alain Cartron l’a dit : « On fera la vente, mais pas la fête. » L’heure est à la sagesse sanitaire. Cela n’empêche pas d’avoir des idées. « Ce dispositif innovant vient soutenir l’ambition des Hospices de Nuits-Saint-Georges et de Maître Hugues Cortot, commissaire-priseur qui orchestre cette vente depuis 2020, de donner à celle-ci tout le rayonnement qu’elle mérite », confirme l’organisateur par voie de communiqué.

Cette immersion virtuelle dévoilera une générosité bien réelle. La vente nuitonne, on le rappelle, profite à un domaine d’une douzaine d’hectares rattaché à l’hôpital de Nuits, dont les excédents financiers constituent chaque année un soutien pour l’investissement hospitalier. On ne va pas vous faire un dessin pour expliquer le caractère essentiel de la chose en ce moment.

Cette année, 114 pièces de vin (dont 112 de rouges) seront mises à la vente à travers 18 cuvées différentes. Chacun fera monter les enchères depuis le grand cellier du Clos Vougeot, via interencheres.com ou au téléphone. La pièce de charité, issue de vieilles vignes du climat Les Saint-Georges, parmi les plus beaux premiers crus de l’appellation, sera particulièrement scrutée. Ses profits seront reversés à l’Institut Pasteur. La qualité du millésime est une nouvelle bénédiction, ainsi qu’en témoigne le régisseur maison Jean-Marc Moron (vidéo ci-dessous).

Retransmission « en quasi télévisuel »

Ce dispositif donnera un peu plus d’épaisseur à un événement dont la tenue fut « jusqu’alors discrète et confidentielle » – pas forcément un gros mot dans le petit monde du vin. « L’événement franchit encore une nouvelle étape dans sa stratégie de développement au-delà des frontières bourguignonnes », se félicite l’organisateur. Il n’est pas ici question d’un gentil « live » filmé à l’iPhone. La vente en vaut la chandelle : trois caméras et une régie permettront de réaliser une retransmission en direct dynamique et interactive, pour « un rendu professionnel et quasi-télévisuel ». L’événement sera également commenté en français et en anglais, permettant à tous de saisir ce qui se joue entre les vénérables pierres du château du Clos de Vougeot. 

Le direct pourra être suivi depuis la page Facebook des Hospices de Nuits-Saint-Georges. Un lien d’accès sera également généré via hospicesdenuits.com afin de suivre cette retransmission ouverte à tous les fantasmes. La Bourgogne se souvient de la dernière vente beaunoise, en décembre, avec une pièce de charité qui avait battu tous les records sous le regard médusé (et « distanciel ») du parrain Marc Lavoine. Personne ne peut donc vraiment prédire l’issue de la vente nuitonne. À moins, c’est sûr, de savoir lire dans le marc de Bourgogne…

Laisser un commentaire