Sa nouvelle identité, qui concernera l’équipe masculine de basket comme les féminines au handball, vient d’être dévoilée. Une étape de plus dans la grande transition du club vers celle d’un groupe multiactivités.

Le design épuré colle à notre époque et le nom « Bourgogne » a notamment été ajouté. © Groupe JDA

Toute la semaine, il avait fait monter le suspens en publiant sur ses réseaux sociaux ses différents logos historiques. Né le 29 janvier 1880, le plus vieux club de basket de France est devenu omnisports en intégrant le handball féminin. L’arrivée à la présidence de Thierry Degorce et sa sœur Nathalie Voisin a considérablement élargi son champ d’activités ces dernières années. Il se définit désormais comme un groupe. Il fallait une identité visuelle à la hauteur.

« Après trois ans de réflexions et une transition douce vers différents éléments de communication différenciant dans notre univers graphique sur cette dernière saison, notre logo vient confirmer le nouveau cycle entamé par la JDA Bourgogne Dijon et tous ses acteurs », résume Lucile Bongiovanni, directrice marketing du groupe JDA.

Ce mercredi 29 juin, au restaurant Pick & Roll (l’un de ses établissements, situé place de la République), un nouvel emblème a été dévoilé aux partenaires et supporters. L’occasion pour Thierry Degorce de réaffirmer ses ambitions : « C’est un grand jour pour nos deux structures sportives. Notre nouvelle identité graphique accompagne nos projets et nos ambitions sur et en dehors des terrains. Résolument moderne et dynamique, notre nouveau logo permet de nous enraciner à la fois sur notre territoire et de rêver d’Europe d’autre part. Les fondations sont ancrées, nous construisons ensemble notre avenir. »

Le nouveau logo de la JDA Dijon en détails :
– Le blason, représentatif d’une culture, identité d’un territoire et d’un club. Sa forme est ouverte sur le haut, il n’y a aucune limite à l’ascension de la JDA.
– Le lien est fait entre le passé du club, essentiel, et l’avenir, audacieux, d’une structure toujours en mouvement.
– Le territoire bourguignon et la ville s’unissent dans leur rêve de performer à l’international.
– Le ballon, abstrait, renvoie aux deux sports de la JDA : le hand et le basket.
– La chouette termine le tracé, elle s’impose comme une fondation inébranlable. Prête à attaquer, avec ses ailes déployées, la JDA s’impose sur le terrain.

Laisser un commentaire