Pierre André et Reine Pédauque chez Béjot, Billaud-Simon chez Faiveley!

Révolution de palais à la Bourgogne autour de la colline de Corton: Bejot vins & terroirs rachète les signatures Pierre André et Reine Pédauque, prenant pied dans l’un des châteaux les plus emblématiques de la Bourgogne. Dans le même temps on apprend que Faively s’offre Billaud-Simon à Chablis. Chaud l’été.

chateau-corton-andre

© photo : Jean-Baptiste Feldmann

Pendant que la France prend ses vacances, la Bourgogne organise sa petite révolution de palais. C’est ainsi que le groupe murisaltien Béjot vins et terroirs, dans une dynamique de croissance spectaculaire, annonce sa mainmise sur les noms de Pierre André et Reine Pédauque. Dans le même temps Faiveley, qui avait déjà acquis Dupont-Tisserandot l’année dernière, vient de trouver un fort ancrage dans le chablisien avec Billaud-Simon.
Nous reviendrons ultérieurement sur ces mouvements de fond (et de foncier) qui révèlent une profonde mutation en devenir du terroir bourguignon pour les années à venir. En attendant, voici dans leur intégralité, les communiqués officiel des maisons Bejot vins et terroirs et Faiveley.

Béjot chez Corton André

« Après avoir été la propriété de la Famille André et ses descendants, Corton André avait été acheté en 2002 par le Groupe Ballande. Corton-André est implanté au pied de la Colline des Cortons, dans l’emblématique Château de Corton André.
Cette belle Maison produit des vins de Bourgogne et du Beaujolais, s’appuyant notamment sur ses 7 hectares de vignes dans les prestigieuses appellations de Corton, Volnay, Meursault, Pommard… Corton André contrôle et vinifie également plus de 150 hectares en Bourgogne, de Chablis à Pouilly-Fuissé, représentant 90 appellations.
Corton André cède ses deux signatures historiques, commercialisées sur des réseaux de distribution distincts à travers le Monde:
– Pierre André, destinée au marché traditionnel,
– La Reine Pédauque, destinée à la grande distribution.

C’est la suite d’une belle histoire qui unit déjà Bejot vins & terroirs et Corton, puisque Vincent Sauvestre, PDG de Bejot vins & terroirs, exploite déjà plusieurs hectares dans les prestigieux grands crus de la fameuse colline (Corton-Charlemagne, Corton Les Grandes Lolières, Corton Les Maréchaudes), et possède le Bois de Corton, qui la couronne.
Evoluant dans un contexte concurrentiel élevé, Corton André va pouvoir s’appuyer sur tout le savoir-faire du groupe Bejot vins & terroirs en termes de qualité. Bénéficiant des outils modernes et des installations performantes du groupe, les vins de Corton André bénéficieront dès la récolte 2014 des référentiels qualité internationaux IFS et BRC.
Bejot vins & terroirs va pour sa part renforcer ses positions stratégiques sur ses différents marchés, en France et à l’export :
– Avec La Reine Pédauque, Moillard va asseoir sa position de leader en France en GMS sur les vins de Bourgogne.
– Quant à la marque Pierre André, elle va permettre à BEJOT vins & terroirs d’étoffer son offre sur les réseaux sélectifs, notamment à l’export, aux côtés de sa marque Chartron et Trébuchet.
« Ces signatures prestigieuses s’intègrent parfaitement dans notre stratégie de croissance », précise Vincent Sauvestre.
La famille Sauvestre est originaire de Meursault depuis le XVIIIème siècle. Lorsqu’il reprend l’entreprise familiale en 1988, Vincent Sauvestre lui donne un nouveau souffle. Non seulement il développe la partie négoce, mais il se lance également dans l’exploitation directe de Domaines, afin de mieux maitriser la qualité de ses approvisionnement en vins.
Bejot vins & terroirs exploite aujourd’hui près de 230 hectares de vignes en Bourgogne, de Chablis à Mâcon, et 270 hectares dans la Vallée du Rhône, la Provence et le Languedoc Roussillon. L’entreprise a également démultiplié son activité de négoce et s’appuie sur de solides partenariats avec près de 300 viticulteurs, sélectionnés avec soin.
Spécialiste des vins de Bourgogne, leader sur le marché de la distribution française, BEJOT vins & terroirs élève, embouteille et distribue des vins tranquilles et effervescents en associant tradition et modernité. »

Faiveley au cœur du Chablisien

jbs_chablis

© photo : Billaud-Simon DR

« La Famille Faiveley s’implante à Chablis en reprenant le Domaine Billaud-Simon.
La Famille Faiveley a le plaisir d’annoncer aujourd’hui le rachat du Domaine Billaud- Simon. Installé à Chablis depuis 1815, Billaud-Simon fait partie des domaines historiques de cette appellation. Ancré au coeur du village, il s’étend sur 20 hectares dans les plus beaux terroirs avec quatre Grands Crus (Les Clos, Les Preuses, Vaudésir et Les Blanchots), quatre Premiers Crus (Montée de Tonnerre, Mont-de-Milieu, Fourchaume et Vaillons) ainsi que des Chablis et Petit Chablis.
Erwan Faiveley: “Nous sommes heureux et fiers de cette acquisition. Le Domaine Billaud- Simon est une grande signature chablisienne que nous aurons plaisir et honneur à développer. Dans la continuité de Bernard Billaud, nous nous attacherons à affirmer un style de vins précis, francs et minéraux: l’expression des grands climats kimméridgiens de Chablis”.
Le rachat de ce domaine inscrit la volonté de la famille Faiveley d’être propriétaire dans les plus beaux vignobles de Bourgogne et notamment en Côte d’Or, Côte chalonnaise et à Chablis. Originaire de Nuits-Saint-Georges, la famille a patiemment constitué son domaine viticole depuis 1825; d’abord en devenant propriétaire de certains des plus beaux climats de la Côte de Nuits et de la Côte de Beaune avec le Domaine Faiveley, puis de la Côte chalonnaise avec le Domaine de la Framboisière, et désormais à Chablis avec le Domaine Billaud-Simon.
En 2005, Erwan Faiveley – 7ème generation de la famille – a succédé à son père François Faiveley. Sa volonté est d’offrir des vins qui révèlent au mieux la diversité des grands terroirs bourguignons. »

Laisser un commentaire