La neuvième édition de la cérémonie récompensant les meilleures initiatives communicantes de 2020 en Côte-d’Or s’est tenue jeudi 1er avril. L’association Cerclecom a innové avec une retransmission en direct, comme il est de rigueur actuellement. Pari réussi.

Le conseil d’administration de Cerlecom, au côté de Vincent Harbulot (Erolf Productions) © Grégory Girard

« Se réinventer » est la grande expression à la mode. Les professionnels de la communication n’ont jamais été autant confrontés à cette nécessité. Cerclecom en a livré une belle illustration pour la 9e édition de ses Trophées, en direct depuis les studios d’Erolf Productions à Quetigny. Même la date, jeudi 1er avril, semblait avoir été choisie par le conseil d’administration pour illustrer l’incongruité de la situation. « Une remise des Trophées pas comme les autres mais dense, solidaire et inédite« , positivait l’association qui, en dépit de tout, a enregistré « contre toute attente le même nombre de dossiers que le cru précédent : 34« . Le jury avait établi sept catégories et a naturellement considéré différemment les initiatives digitales et le marketing innovant.

Adhérents du Cerclecom, responsables de la com ou d’organisation, invités, intéressés ou simples curieux : la retransmission en direct a enregistré des scores très satisfaisants : 600 vues sur LinkedIn, 2 723 personnes touchées sur Facebook , 316 commentaires sur Facebook, 50 candidats sur Zoom. Et pour la convivialité, les adhérents ont pu partager un apéro en live grâce au kit apéro offert par le Cerclecom et son partenaire Veuve Ambal.

Le millésime 2021 sera celui des montagnes russes, mais CercleCom, engagé dans une importante refonte à plusieurs niveaux, a profité de cette grand-messe à distance pour réaffirmer son intention de fédérer encore. « Nous lançons ainsi une adhésion solidaire pour les plus touchés de notre secteur, en espérant pouvoir les garder auprès de nous« , a notamment déclaré son président Arthur Deballon. À bien regarder le palmarès 2020 et la qualité de leur expression collective, les professionnels de la communication ont effectivement encore bien des choses à bâtir ensemble.

Le palmarès des Trophées du Cerclecom 2020

1 – Campagne de communication des entreprises privées : Ne soyons pas raisonnables.
Octopousse est convaincu qu’il est possible de produire facilement et naturellement des légumes bons pour soi et bons pour la planète. Pour se différencier de ses concurrents, il lui fallait une marque pop et colorée, à la tonalité légère qui la rapproche de ses publics.

2 – Campagne de communication des entreprises publiques : La Good Agence.
Le concept imaginé : #pourquoijelefais ! On propose une perspective positive qui prend vie à travers un hashtag engagé pour partager sa bonne raison d’agir et pour se motiver ensemble. La campagne est multicanale et locale (affiches, vidéos, tutos…). Elle mobilise un ensemble d’acteurs de proximité grâce à un kit de communication open source, accessible à tous et personnalisable. L’ARS Bourgogne Franche-Comté a souhaité mettre en place une action pour engager au respect des gestes barrières.

3 – Événement digital : Université de Bourgogne.
Manifestation culturelle de sciences, la Nuit Européenne des chercheur.e.s est habituellement une grande rencontre entre le public et les chercheur.e.s dijonnais.e.s. En 2020, nous avons développé une offre 100% numérique avec différents dispositifs interactifs : Un speed-searching où le public pouvait échanger avec des chercheur.e.s, un webdocumentaire avec des vidéos, des podcasts et un spectacle et une émission en direct sur YouTube.

4 – Digital/médias sociaux : BWA Agency.
Comment rendre l’huissier de justice 2.0 et accessible à tous ? Amélioration des réponses aux besoins métier en créant une application web de commande de constat optimisée : Espace Client (constats et factures téléchargeables), espace Huissier (agenda, zone d’intervention, gestion des prix, liste de constats à venir, en cours et terminés, mise à jour des disponibilités en live), espace Administration (gestion des Huissiers, des constats, litiges et facturation automatisée).

5 – Vidéo : JPM Partner.
Comment via un film corporate créer une nouvelle dynamique de marque pour FILAB ? Quel angle d’attaque retenir pour à la fois porter la plateforme de marque et sortir des sentiers battus, souvent conventionnels dans le domaine scientifique ? Quelles ressources et compétences techniques poussées utiliser pour servir la narration ?

6 – Opérations spéciales/communication de demain/marketing innovant : Tête de com.
En 2020, la saucisse de Morteau fêtait ses 10 ans d’IGP ! Pour faire de cet anniversaire un évènement à part entière, notre mission était d’activer la marque sur les réseaux sociaux avec une expérience innovante et engageante auprès de la cible définie. Le concept de la #Morteauttitude est ainsi né et prend vie dans un Escape Game en ligne ludique et gourmand, pour célébrer l’amour de ce produit du terroir incontournable.

7 – Étudiants et jeunes talents : Master MASCI
L’initiative JUST WOMEN IT! répond à la volonté de créer un projet étudiant sur la place des femmes dans l’espace public. Ce projet créé par le Master MASCI s’inscrit dans une problématique actuelle de volonté de parité et de représentation des femmes.

Prix spécial du jury : Sup’Arcades

Vincent Harbulot et son équipe d’Erolf Productions pour le studio et la régie ; Eric Moutot (l’Atelier du Son) pour les jingles ; Veuve Ambal pour l’apéritif live ; Philippe Spailier pour ses interventions humoristiques ; Grégory Girard (Sensation Web) pour la couverture photo de la soirée. La cérémonie a réuni nombre de savoir-faire.

Laisser un commentaire