Défiant le contexte, Alexandra et Julien Husson ont pensé que c’était le bon moment pour ouvrir à Nuits-Saint-Georges, une boutique traiteur savoureuse et respectueuse de l’environnement. Ils font notamment appel au financement participatif, le meilleur moyen pour s’assurer à l’avance des bienfaits de la cuisine de Julien, très appréciée dans la côte viticole.

Les P’tites Toques, atelier-cuisine de la Maison Husson. © D.R.

Le métier de traiteur a été dévasté par le Covid-19. Nul besoin d’en rajouter, tout le monde le sait. La jeune maison Husson, à Gilly-lès-Cîteaux, n’a pas échappé à ce rouleau compresseur infernal qui, depuis plusieurs mois, s’acharne à mettre un terme à notre société de loisirs. Julien le cuisinier et Alexandra la pâtissière-gestionnaire de la maison ont pourtant de solides références parmi leur clientèle. Les plus beaux domaines côte-d’oriens en font volontiers l’éloge, ils peuvent en témoigner.

Un art de vivre réinventé

La signature Husson, que les Dijonnais ont pu découvrir cet été à l’occasion du Brunch des Halles, puise son inspiration dans le répertoire classique de la gastronomie française, pour en servir une version élégante et épurée, savoureuse et, c’est important, respectueuse de l’environnement. Prenant à contre-pied la bête virale, le couple s’adapte à l’air du temps et y voit l’opportunité, en attendant le retour des beaux jours (celui des mariages notamment !), d’ouvrir une boutique traiteur.

« Aucun plastique ne sera proposé, les emballages seront réduits au maximum. Les clients qui souhaiteront venir avec leurs propres contenants seront les bienvenus »

Mais pas n’importe quelle boutique selon Alexandra : « Aucun plastique ne sera proposé, les emballages seront réduits au maximum. Un système de consigne sera proposé. Il n’y aura pas de sacs mais un prêt possible de caisses de transport si besoin, et le peu d’emballage obligatoire sera en carton recyclé et biodégradable. Les clients qui souhaiteront venir avec leurs propres contenants seront les bienvenus. »

Tout, dans le moindre détail, respire l’intelligence d’un art de vivre qui se réinvente : « Le verre des bocaux est français, la décoration est elle aussi issue de brocantes et de vide-greniers, dans la droite ligne d’une démarche de consommation raisonnée. »

Des artistes locaux (dont Ramya Chuon) participeront à cette fête du goût et de l’art, avec ce couple d’animateurs aux rôles parfaitement complémentaires : « Julien dans l’assiette, moi pour le reste ». Un couple doté d’une conscience aigüe du circuit court, qui veut déposer sa candidature pour la marque Savoir-faire 100% Côte-d’Or. Voilà qui ne devrait pas déplaire à la collectivité porteuse de la démarche, le Département de la Côte-d’Or.

Ulule, un avant-goût de Husson Traiteur

La boutique Husson Traiteur de Nuits-Saint-Georges sera ouverte les vendredi et samedi, de 9 à 12h, le dimanche de 8h à 13h. « Il faut en effet savoir garder du temps pour assurer la production. Ce n’est pas le tout de vendre, il faut aussi cuisiner », ne manque pas de rappeler Alexandra.

Puisqu’on en parle, cuisiner quoi ? Du pâté en croûte de porc et ris de veau ou du pâté en croûte de volaille, vin jaune et graine de moutarde. Du jambon persillé. Des pièces apéritives (sablé au parmesan et chorizo). Des burgers briochés et volaille façon Gaston Gérard. La proposition sera régulièrement renouvelée (carte ci-dessous).

Une cagnotte a été mise en place, avec des paliers de participation allant de 15 à 500 euros. Pour des contreparties d’une savoureuse réalité : bocaux d’Arthur, bon d’achats, ateliers des P’tites Toques, chef à domicile pour 6 personnes, etc.

Soyez contributeurs de ce bel acte de résilience, anticipez votre plaisir gustatif, votre palais ne le regrettera pas. Clôture de la cagnotte, dimanche 8 novembre. Ouverture de la boutique, samedi 21 novembre.

Laisser un commentaire