Ce soir, c’est « paulée » pour tous à Meursault!

En presque neuf années de combat, les climats sont passés de la discrétion des écrits savants et des traditions orales viticoles à la reconnaissance universelle, la quatrième (après Vézelay, Fontenay et La Charité-sur-Loire) pour la Bourgogne. Ce soir, tout le monde sera convié à une super « paulée » champêtre au château de Meursault. Retour sur un sacré calendrier.

1435856189_Invitation_Paulee_03c-01_zoom

9 Juillet 2015 –  Le château de Meursault sera en fête. Autour d’un grand feu d’artifice, Bernard Pivot préside une grande Paulée populaire pour fêter l’avènement des Climats Unesco. C’est le moment où jamais de revenir sur les grandes étapes de ce parcours.

Novembre 2006 – Au cœur de la Vente des Vins des Hospices de Beaune, les maires de Dijon et Beaune, les représentants du Bureau Interprofessionnel des Vins de Bourgogne lancent officiellement la candidature.

Avril 2007 – Création de l’Association des Climats dont le but est de dynamiser la candidature bourguignonne, de l’animer, d’en faire la promotion. Aubert De Villaine en prend la présidence. Il restera l’homme clé de cette fantastique aventure.

2008 à 2012 – Il aura fallu quatre années pour constituer le dossier de candidature. Il s’agit alors de démontrer la Valeur Universelle Exceptionnelle du site, à travers les critères fixés par l’UNESCO, et proposer des outils de gestion permettant de le protéger. Un dossier de plus de 600 pages est alors remis aux Ministères de la culture et de l’Environnement.

Avril 2009 – Le dossier bourguignon est inscrit sur la liste incitative des biens français. Cette liste est une présélection des biens que la France entend proposer pour une inscription au patrimoine mondial.

Avril 2011 – La Marche des Climats est un succès. 3000 personnes, toutes générations confondues, marchent ensemble à la tombée de la nuit de Chambolle-Musigny au château du Clos de Vougeot pour soutenir la candidature.

Janvier 2012 – la Saint Vincent Tournante soutient les Climats. Exceptionnellement, l’édition 2012 de cet évènement majeur de la Bourgogne viticole se déroule simultanément à Dijon, Beaune et Nuits-St-Georges. Plus de 50 000 personnes se retrouvent pour déguster et découvrir les climats.

Juin 2013 – « Climats on the Roc » créé l’événement: 4500 personnes investissent les carrières de Comblanchien pour révéler le lien unique entre les Climats et la pierre calcaire de Bourgogne. Pierre qui nourrit la vigne, qui délimite les clos et édifie les monuments, cabottes et villages.

13 Janvier 2014 – Un communiqué d’Aurélie Filippetti, alors Ministre de la Culture et de la Communication, l’annonce officiellement: la Bourgogne est sélectionnée par la France. Le dossier est transmis au Centre du Patrimoine Mondial pour expertise.

Juin 2014 – Les Climats et moi. Une œuvre éphémère de 1500 portraits. Inspirée par les collages de l’artiste JR, une étonnante création de street-art matérialise la Côte de Nuits à Dijon et la Côte de Beaune à Beaune. Vues du ciel, les deux fresques révèlent les visages de la mobilisation: 1500 portraits pour 1247 climats!

Automne 2014 – Printemps 2015: L’ICOMOS (Conseil international des monuments et sites) est l’un des organes consultatifs de l’UNESCO. Un panel d’experts examine alors le dossier de la candidature bourguignonne. Un d’entre eux est accueilli au cœur du territoire.

15 Mai 2015 – Les experts de l’ICOMOS rendent leur avis. Ils reconnaissent la valeur universelle exceptionnelle des Climats du vignoble de Bourgogne. Ils valident la démarche mais ils demandent un renvoi du dossier, estimant qu’il n’est pas encore totalement prêt. Cet avis n’est alors que consultatif.

4 Juillet 2015 – La 39ème Session du Comité du Patrimoine Mondial s’est réunie à Bonn en Allemagne, elle a tranché: les climats de Bourgogne sont reconnus au titre des « paysages culturels ». Et Aubert de Villaine, la figure de proue de la candidature, de déclarer: « Je pense à tous ces vignerons qui ont façonné nos terroirs depuis 2000 ans, à la responsabilité que nous avons tous de conserver l’intégrité et l’authenticité du territoire. »

A lire aussi :

http://www.dijonbeaunemag.fr/la-champagne-taclee-par-un-poete-bourguignon/

http://www.dijonbeaunemag.fr/unesco-dix-bonnes-raisons-dapprecier-une-inscription-le-double-jackpot-de-dijon/

http://www.dijonbeaunemag.fr/jeudi-cest-paulee-pour-tous-a-meursault/

http://www.dijonbeaunemag.fr/climats-de-bourgogne-la-fierte-des-elus/

http://www.dijonbeaunemag.fr/les-climats-de-bourgogne-sont-universels/

 

Laisser un commentaire