Eoliennes, le programme continue

Malgré quelques mouvements d’opposition, le programme intensif de construction des éoliennes continue. François Patriat était ce lundi en visite du plus gros chantier, aux Portes de la Côte-d’Or.

Visite chantier Portes de la Côte-d'Or 2015 05 04 Ph CRB-V. Arbelet

Il y a tout juste deux semaines, les opposants aux éoliennes venaient faire entendre leur voix à Dijon, devant les institutions. De son côté, le Conseil Régional et ses partenaires territoriaux poursuivent leur programme, vent debout. François Patriat était donc ce lundi sur le chantier des Portes de la Côte-d’Or, en présence de 250 élus, habitants et représentants des entreprises et partenaires concernés, pour constater l’avancement de ce qui est, à l’heure actuelle, le plus gros chantier éolien de la Bourgogne.

Etape déterminante de l’opération, ERDF procède aux travaux de raccordement qui se traduiront par la pose de « 5 câbles souterrains sur une longueur d’environ 45 km (plus de 100 km à la fin du chantier), entre les sites d’implantation des éoliennes sur les communes de Santosse, Ivry-en-Montagne, Bessey-en-Chaume, Aubaine, Montceau-et-Echarnant et Cussy-la-Colonne et les trois postes électriques ErDF existant, repartis sur les commune d’Epinac, Montagny et Beaune. »

Pour autant, sans toujours contester le fond de ce programme de développement d’une énergie dite alternative, certains protestent contre sa forme: en cause, l’absence d’information et, plus encore, la proximité des habitations qui se retrouvent dévalorisées. Le président des Gîtes de France de Côte-d’Or, résidant lui-même sur la commune de Santosse, n’a ainsi pas hésité à faire connaitre sa désapprobation à la fin de son assemblée générale.

A terme, le plus grand parc éolien de Bourgogne sera constitué de 27 éoliennes de 2 MW. Ses promoteurs déploient des arguments de poids: « Cette centrale produira chaque année l’équivalent de la consommation électrique (hors chauffage) des habitants de la ville de Chalon-sur-Saône (plus de 45000 habitants). Elle représente un investissement de plus de 80 millions d’euros, dont les retombées locales seront très significatives puisque 20 % de cet investissement mobilise directement des entreprises régionales (BTP, VRD et mâts), et bénéficie donc tout particulièrement aux usines de fabrication de mâts installées en Bourgogne, au Creusot et à Longvic. »

D’après les mêmes, « ce parc éolien permet de maintenir 1000 emplois éoliens directs et indirects en région Bourgogne. Parallèlement, sur le territoire de la communauté de communes de Bligny-sur-Ouche, plus de 215000 euros par an de fiscalité directe seront versés chaque année au territoire, permettant aux collectivités locales le lancement de projets ambitieux en faveur de la transition écologique. »

Le SRCAE (Schéma Régional Climat Air Energie) bourguignon a pour objectif, d’ici 2020, de faire de l’énergie éolienne « la deuxième source d’énergie renouvelable après le bois. » Soit, à terme, 500 à 600 mâts pour approvisionner en électricité (hors chauffage) plus d’un million de Bourguignons, avec « 2 milliards d’investissement et 15 millions de retombées fiscales annuelles. »

A ce jour 129 mâts ont été installés.

https://www.dijonbeaunemag.fr/les-eoliennes-perturbent-les-gites-de-france/
https://www.dijonbeaunemag.fr/eoliennes-sainte-colombe-vent-debout/
https://www.dijonbeaunemag.fr/parc-eolien-du-vent-les-pales/

© photo : DR

One thought on “Eoliennes, le programme continue

  1. tehessef
    12/05/2015 à 22:02

    les sites d’implantation des éoliennes sur les communes de Santosse, Ivry-en-Montagne, Bessey-en-Chaume, Aubaine, Montceau-et-Echarnant et Cussy-la-Colonne….

    Les ronds-points vont pousser comme des champignons dans ces bleds!

Laisser un commentaire