La rétro de la semaine

© Studiomag

© Studiomag

Aussi expéditive qu’un tweet mais avec plus de caractère, c’est la rétro de la semaine…

Lundi, on a mis le couvert avec le premier oeno music Festival, conçu et proposé par la maison de production Pyrprod : 10 ans de bons et loyaux services pour accompagner des spectacles et des artistes de renom ont donné à la société dijonnaise l’envie de créer sa propre affiche. Burgundy touch oblige, un village du vin sera aussi proposé aux festivaliers.

Mardi, visite des vignes mais à la sauce américaine grâce à la société de Pascal Gresse « Bourgogne Cobra tour » qui propose de prendre place à ses côtés (et parfois même au volant, si si) d’une mythique Cobra de 1979. V8 et 500 chevaux sous le capot, de quoi se faire des petites pointes entre les ceps…

Mercredi et jeudi, visites en avant-première de la sortie du nouveau numéro de Dijon Beaune Mag consacré à l’Art de ville. « Chez les Fatien » à Beaune et « La Cour Berbisey » à Dijon, deux lieux exceptionnels pour accueillir comme il se doit les visiteurs de passage dans notre belle région. Avec le sourire en prime…

Vendredi, nettement moins glamour, la fermeture définitive d’un monument dijonnais, la mythique Lib’ de l’U, la librairie située rue de la Liberté à Dijon. 60 ans de présence qui s’achèvent et un futur incertain pour ces locaux situés en centre-ville et les 23 employés de l’établissement.

Samedi, le retour d’un autre monument : la pôchouse ! Bouillabaisse version poisson de rivières, elle ne doit pas disparaître du paysage gastronomique ! C’est en tous cas la conviction d’un amoureux, François Voisin qui propose même sa version en recette

Laisser un commentaire