Municipales, candidats sur le gril : Daniel Carrasco (Nuits)

© Jean-Luc Petit

© Jean-Luc Petit

Candidat malheureux en 2001 et 2008 (battu de seulement 36 voix par Alain Cartron), le chef de  file de l’opposition nuitonne se représente, plus confiant que jamais, à la tête d’une liste de gauche  intitulée « Nouvel élan ». Le conseiller municipal a cette fois obtenu le soutien du PS, du MoDem 21 et d’EELV.

 A lire demain: Alain Cartron (Nuits), candidat à sa réélection

Quelle serait votre définition de « l’art de vivre » ?L’art de vivre c’est pour moi la capacité qui nous est donnée d’échanger, de débattre ou de se cultiver dans un environnement favorable…

Selon vous, existe-t-il un art de vivre « à la bourguignonne » ? Si oui, comment le qualifieriez-vous ?
Oui il existe sans aucun doute. Il se définit aussi par son patrimoine prestigieux, par son terroir et ses habitants.

Si la loi Evin venait finalement à interdire Internet comme support de communication pour le vin, seriez-vous prêt à monter au créneau avec votre écharpe de maire ?
Oui je serais prêt à monter au créneau avec mon écharpe de maire sans aucun doute !

Les vins de Bourgogne sont de plus en plus chers, les prix des vignes s’envolent… Faut-il mettre en place des mesures pour protéger la transmission des domaines viticoles au sein des familles bourguignonnes ?
Les domaines viticoles devraient être labellisés comme des richesses patrimoniales et à ce titre, comme des œuvres d’art…

Symboliquement, le gigot du dimanche incarne les vertus familiales traditionnelles. Sacrifiez-vous volontiers à cette tradition dominicale ? Le cas échéant, quelle bouteille ouvrez-vous pour l’occasion ?
Je ne l’entrevois qu’arrosé d’un volnay Santenots issu de la production familiale !

Etes-vous capable de préparer un plat qui fera l’unanimité et pour lequel personne ne pourra contredire votre savoir-faire culinaire ?
J’adore cuisiner et je suis prêt à me mesurer avec mes détracteurs sur la préparation du bœuf bourguignon ou du coq au vin…

Dijon, Nuits et Beaune sont des villes proches, mais très différentes. Selon vous, qu’est-ce que votre commune possède que les deux autres n’ont pas ?
Ce que Nuits a de plus c’est sa notoriété et ses grands vins, ses climats prestigieux, sans oublier son patrimoine cistercien…

Escargots pour tous : entre un escargot d’origine africaine (Helix aspersa aspersa ou petit gris) élevé en Bourgogne et un escargot de Bourgogne (Helix pomatia) élevé en Hongrie, lequel préférez-vous ?
Que l’escargot de Bourgogne soit élevé en Hongrie ou ailleurs… ne me gêne nullement. C’est sa préparation qui fait toute la différence.

Dans la ville où vous êtes candidat, quel est selon vous le monument qu’il faudrait sauver en priorité, et pourquoi ?
Sans hésitation le beffroi de Nuits. En effet il symbolise pour moi la fraternité et la démocratie.

Dijon et sa moutarde, Nuits et sa Côte, Beaune et ses hospices… Les clichés ont la vie dure, faut-il s’en débarrasser pour les dépasser ?
Il ne faut pas confondre « cliché » et « symbole ». Je considère qu’il faut garder et transmettre nos symboles aux générations à venir !

Je suis un touriste qui arrive dans votre ville par le train. Dès la sortie de la gare, qu’est-ce qui me fait dire que je suis dans une commune douée pour l’art de vivre ?
L’arrivée en gare de Nuits ne renvoie malheureusement pas une image qui « respire » l’art de vivre. Raison de plus pour modifier ce quartier.

Vous venez d’être élu et vous fêtez ça avec vos proches : où, comment, avec qui et avec quoi ?
Un repas festif dans un caveau autour de crus nuitons. Pour remercier toutes celles et tous ceux qui auront contribué à notre victoire.

A 66 ans, cet ancien directeur hospitalier à la retraite est membre du Parti socialiste depuis 40 ans et conseiller municipal à Nuits-Saint-Georges depuis 1995. Epicurien averti, il pose ici au Chef Coq, le restaurant de la Gentilhommière tenu de main de maître par René Pianetti, dont il est un client assidu.

 

Lire aussi : Municipales, candidats sur le gril : Isabelle de Almeida (Dijon)Municipales, candidats sur le gril : Edouard Cavin (Dijon)Municipales, candidats sur le gril : Alain Houpert (Dijon), Municipales, candidats sur le gril : David Lanaud du Gray (Dijon)Municipales, candidats sur le gril : François Rebsamen (Dijon)Municipales, candidats sur le gril : Alain Cartron (Nuits-Saint-Georges)Municipales, candidats sur le gril : Didier Proriol (Nuits-Saint-Georges)Municipales, candidats sur le gril : Jacques-Hervé Riffaud (Beaune)Municipales, candidats sur le gril : Alain Suguenot (Beaune)Municipales, candidats sur le gril : Jacques Thomas (Beaune),

Laisser un commentaire