VIDÉO | Entrecôte charolaise maturée à Charolles (71)

Frédéric Doucet, chef étoilé depuis 2012, est un spécialiste de l’entrecôte charolaise. Il le démontre dans l’épisode 4 de « À Table avec Bourgogne Magazine ».

Les reporters-gourmets de Bourgogne Magazine sont partis à la recherche de la meilleure entrecôte charolaise de la région… Pour cela, quel meilleur endroit que la capitale du Charollais ? Peuplée de près de 3 000 âmes, Charolles est connu pour sa beauté architecturale et son fleurissement. La « Petite Venise » de Saône-et-Loire est aussi un repaire pour les amateurs de bonne viande.

Frédéric Doucet entretient cette réputation avec talent depuis 2007, date à laquelle il a repris l’affaire familiale. Étoilée au guide Michelin depuis 2012, la Maison Doucet est aussi un très bel hôtel 5 étoiles. Le chef charolais propose depuis cinq ans une cuisine de bistrot, en face de la maison-mère. Au Bistrot du Quai, on retrouve des classiques très bien exécutés : œufs en meurette, tête de veau, langue de bœuf ou encore un sublime Oreiller de la Belle-Aurore… Le tout à base de produits frais et locaux, et à prix doux (25 euros la formule du midi).

La magnifique cave à viande renferme quelques petits trésors, dont le best-seller de la maison : l’entrecôte charolaise maturée (400 à 450 grammes) cuite sur une plaque en fonte. « C’est toujours une animation sympathique pour le client », admet Vincent Auroux, le chef du Bistrot de Quai. « La viande vient de chez Thierry Dufour, à Ozolles. C’est un spécialiste des vaches culardes, il fait un travail exceptionnel ! », ajoute Frédéric Doucet. Tout cela est à découvrir dans l’épisode 4 de À Table avec Bourgogne Magazine. Bon appétit !

🎥 « À Table avec Bourgogne Magazine », des vidéos gourmandes et militantes

Depuis de nombreuses années, Gauthier Pajona traverse la Bourgogne à la recherche de petites pépites. Cette bible vivante des restaurants bourguignons a décidé de partager ses adresses préférées (et d’en découvrir de nouvelles) avec les abonnés de Bourgogne Magazine. De l’auberge de bord de route à l’étoilé Michelin, rien n’échappe à ce reporter-gourmet. Cette rubrique, aussi gourmande que militante, met en avant les restaurateurs et artisans de la région qui proposent une cuisine maison et en circuit court.

👉 À retrouver sur les réseaux de Bourgogne Magazine : YouTube, TikTok, Facebook et Instagram.

1️⃣ Une jolie auberge de bord de route dans l’Yonne : Chez Lucie – Dicy
2️⃣ Andouillette, cuisses de grenouille et brèves de comptoir en Saône-et-Loire : La Coq Aie Try – Matour
3️⃣ Aligot, saucisse à l’huile et truffe au porto dans l’Yonne : Brasserie de la Gare à Sens
4️⃣ Entrecôte charolaise mâturée en Saône-et-Loire : Bistrot du Quai (Frédéric Doucet) à Charolles
5️⃣ Abats et viandes cuites à la cheminée : Auberge du Vieux Vigneron à Corpeau
6️⃣ Jambon du Morvan, pâté croûte et andouillette à la ficelle : Boucherie Lièvre à Clamecy
7️⃣ Côte de bœuf cuite au feu de bois et frites maison à la graisse de bœuf : Auberge du Coteau à Villars-Fontaine
8️⃣ Tête de veau et fromage d’Époisses dans l’Avallonnais : Bambou’s Café à Savigny-en-Terre-Plaine
9️⃣ Épisode spécial vin jaune dans le Jura : Les Caudalies à Arbois et la fromagerie de La Ferté
🔟 Ils font revivre l’esprit bistrot de pays : Franquette à Couchey

@bourgognemagazine 🥩 La meilleure entrecôte charolaise, c'est au Bistrot du Quai de Frédéric Doucet à #Charolles ! 📍 1 avenue de la Libération 71120 Charolles 🎥 Amaury Lebeault #restaurant #food #gourmet #entrecote #charolais #bourgogne #pourtoi #foryou #foryoupage ♬ son original – Bourgogne Magazine